Read DRAFT NOV 2010 text version

L a L e t t re d u C I A N

Conseil Français des Investisseurs en Afrique

Novembre/Décembre 2010

Edito

JOUONS COLLECTIF !

A RETENIR 22 novembre à 9h00 : Réunion restreinte dirigée par Jean-Jacques Lecat sur « Présence chinoise en Afrique: quelles opportunités pour les entreprises françaises? » Lieu : CMS Bureau Francis Lefebvre, Paris. 24 au 26 novembre : Participation du CIAN à la Réunion régionale Afrique de l'Ouest des CCE. Lieu : Dakar. 14 décembre à 8h00 : Réunion de la Commission Anticorruption du CIAN, présidée par Philippe Montigny, sur le thème « Resisting extortion and solicitation in international transactions (RESIST) ». Lieu : Péniche du Cercle de la Mer, Port de Suffren, Paris 07. 23 décembre : Parution du Rapport CIAN 2011 « Les Entreprises françaises & l `Afrique ». 2 mars : Assemblée Générale du CIAN suivie d'un déjeuner-débat. Lieu : Espace Cap 15, Paris 15. Contact : [email protected]

Tél. +33 (0)1 45 62 55 76

Novembre est généralement consacré aux budgets. C'est la période où l'on s'interroge sur l'avenir en regardant la tendance de l'année en cours et c'est également la période où les entreprises reconsidèrent leurs différents partenariats. Pour les États, la problématique est la même : ils évaluent leurs relations avec les autres pays afin de pouvoir les redéfinir. Cette évaluation a pendant longtemps été celle du Nord envers le Sud, ce qui était très condescendant. Si les pays du Nord continuent à apprécier leurs relations avec les pays du Sud, désormais les pays du Sud évaluent également leurs relations avec les pays du Nord mais aussi avec les autres pays du Sud, notamment l'Asie. A l'instar du Président rwandais qui demandait « moins de Politique et plus de "Business" », nous pouvons considérer que les pays du Sud jugent les pays du Nord et

en particulier la France, bien moins sur leur politique d'aide au développement que sur la politique des entreprises qui investissent localement. Ce que le CIAN proclame depuis longtemps est aujourd'hui une évidence : l'Entreprise, vitrine de la Nation, est bien au coeur du développement. Encore faut-il que les Politiques et autres leaders d'opinion s'en rendent compte et en tirent les conclusions ! Le Continent africain, où nos entreprises ont une longue et forte expérience avec, pour la plupart, un langage commun, devient le terrain de jeux d'investisseurs mondiaux. Notre pays, et donc nos entreprises, y ont toutes leurs chances, à la condition de jouer plus collectif, l'Équipe France n'a aucun intérêt à rejouer façon « Coupe du Monde de Football en Afrique du Sud ». Alexandre Vilgrain Président

Conseil Français des Investisseurs en Afrique 45 rue de la Chaussée d'Antin, 75009 Paris - Tél. 01 45 62 55 76 - Fax. 01 42 56 79 33 Email: [email protected] - Site internet: www.cian.asso.fr

Page 2

L a L e t t re d u C I A N

ACTIVITES DU CIAN

DEJEUNER-DEBAT DU CIAN Paris, 20 octobre Georges Serre, Directeur général adjoint de la Mondialisation, du développement et des partenariats au MAEE, hôte d'honneur de ce déjeuner, est intervenu sur l'aide publique française et son évolution. Il a rappelé que son montant est de 9 milliards dont 5 consacrés à l'aide multilatérale et qui résultent d'engagements pluriannuels qui ne peuvent être modifiés. Le volume de l'aide a échappé aux restrictions budgétaires et l'Afrique dans son ensemble recueille plus de 50% de la contribution française. En terme d'organisation de notre Administration, les Ambassadeurs sont au coeur du dispositif qui rassemble consulats, AFD, missions économiques, Ubifrance... et doivent s'impliquer pour soutenir ce dispositif. Concernant les rôles respectifs du G8 et du G20, il précise que le G8 est plus concerné par le développement (financements importants), et les obstacles tels que la piraterie alors que le G20 traite de la gouvernance mondiale et de la place qu'occupe l'Afrique, comme par exemple sa représentation au Conseil de Sécurité de l'ONU. COMMISSION MAGHREB DU CIAN Anne-Marie Idrac en Algérie, 19 et 20 septembre La visite à Alger de la Secrétaire d'État au Commerce Extérieur semble avoir donné une nouvelle impulsion aux relations économique franco-algériennes. AnneMarie Idrac était accompagnée d'une importante délégation composée du président de la CCIP, d'un représentant du Medef et de responsables d'entreprises investies en Algérie notamment Total, Lafarge, Saint-Gobain, Cristal Union, Sanofi-Aventis et Alstom. Le CIAN, représenté par Maya Kellou, a été associé à cette visite. A l'issue des rencontres qui ont eu lieu notamment avec le Premier ministre Ahmed Ouyahyia et ses homologues algériens des Finances, de l'Industrie et du Commerce, la Secrétaire d'État a annoncé « une nouvelle étape » dans les relations franco-algériennes. Elle a insisté sur la volonté du gouvernement français et des entreprises de s'inscrire dans un « partenariat gagnant-gagnant ... de long terme, intégrant de la formation, de la création d'emplois et le transfert de technologies », dans la logique de développement définie par le gouvernement algérien. Du côté algérien, le Ministre de l'Industrie, des PME et de la Promotion de l'investissement, Mohamed Benmeradi, a souligné que de tels échanges ne peuvent qu'être « fructueux et bénéfiques pour les deux pays », tout en réitérant « sa disponibilité à examiner tout cas litigieux et y trouver les solutions idoines ». Parmi les sujets évoqués à l'occasion de cette visite, figurait le projet d'implantation d'une usine de montage de véhicules Renault en Algérie. La volonté exprimée des deux côtés d'avancer sur les sujets économiques en privilégiant une approche pragmatique et constructive s'est traduite, à l'occasion de cette visite, par le déblocage de certains dossiers en discussion depuis plusieurs mois impliquant des partenaires algériens, comme le projet de construction d'une usine de médicaments par Sanofi représentant un investissement de 167 millions ou encore la construction par Cristal Union d'une raffinerie de sucre à Boumerdès. Les discussions avec les responsables algériens ont par ailleurs porté sur la manière de renforcer la coopération franco-algérienne en faveur des PME sur le long terme. Dans cette perspective, les deux parties ont annoncé au cours de cette visite l'organisation au premier semestre 2011 d'un forum d'affaires algéroNovembre/Décembre 2010

Pour en savoir plus : Consulter le site du CIAN > Rubrique Commissions et Groupes de travail : www.cian.asso.fr

Commission Maghreb : Maya Kellou Présidente

[email protected]

CCDEFA :

www.ccdefa.org

Commission Sociale : Marc Vezzaro Président [email protected] CNAV : www.cnav.fr

français principalement ouvert aux PME des deux rives de la Méditerranée, dont les modalités n'ont pas encore été confirmées par les autorités algériennes. Il convient de rappeler que la visite de la Secrétaire d'État a eu lieu après celle, le 20 juin, du Secrétaire général de l'Élysée, Claude Guéant, et en prévision d'une mission le 25 novembre prochain de l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, chargé par le Président Nicolas Sarkozy de « faciliter et de développer les investissements bilatéraux ». Réunion avec Jean-Pierre Raffarin, 2 novembre En prévision de son déplacement en Algérie, JeanPierre Raffarin a souhaité réunir le Medef, le CIAN, la CGPME, le FNSEA, Futur Allia, et la DGTrésor. Il a rappelé le contenu de sa mission : faire avancer les dossiers de dix grands contrats jugés prioritaires dans la relation franco-algérienne et favoriser le développement des PME algériennes. Un calendrier a été arrêté. Le premier déplacement du 25 novembre se fera sans les entreprises, afin de valider la démarche auprès du Premier ministre et du Ministre de l'Industrie. Il sera suivi d'un déplacement en janvier, sans doute en compagnie des entreprises, en fonction des avancées constatées dans les dossiers. En parallèle, des rencontres d'affaires seront organisées, plusieurs modalités sont envisagées : des salons thématiques et un forum d'affaires algéro-français où 300 à 400 entreprises françaises pourraient être attendues. Concernant l'implantation de nouvelles PME françaises en Algérie, il est apparu aux intervenants que le vecteur principal était leur association avec les bons partenaires algériens et le ciblage des secteurs dans lesquels les Algériens souhaitent accueillir des investisseurs étrangers (méthode des comités de filières envisagée). Certains secteurs semblent d'ores et déjà prometteurs aux yeux des entreprises françaises notamment les énergies vertes ou l'agroalimentaire. Le programme Optimexport, de soutien aux capacités commerciales des PME algériennes, a été enfin évoqué. Il s'agit d'améliorer le niveau d'information à l'international pour l'ensemble du dispositif exportateur algérien, d'accroître par des formations la qualification et la performance des acteurs de l'exportation, et d'accompagner à l'étranger les PME algériennes dans des missions de prospection et de promotion. En conclusion, M. Raffarin a demandé que lui soit communiqué une liste de dossiers susceptibles d'être débloqués par une discussion au niveau politique. Séminaire Algérie de la CCDEFA, 17 septembre Ce séminaire organisé par la CCIP et la Chambre de Commerce pour le Développement des Entreprises Françaises en Algérie (CCDEFA, ex CFCIA) avait pour objet d'éclairer les entreprises opérant en Algérie suite aux dernières modifications sur l'investissement étranger et le commerce extérieur résultant des dispositions de la loi de Finances Complémentaire pour 2010 et du projet de réforme du Code des marchés publics en Algérie. Ces nouvelles dispositions qui globalement vont dans le même sens que celles initiées en 2009 visent à renforcer le rôle des opérateurs algériens et instituent des procédures de contrôle plus rigoureuses notamment en matière fiscale et douanière. Les débats ont révélé de nombreuses interrogations de la part des entreprises en raison des contours imprécis de ces nouvelles dispositions ou de l'absence de parution de textes d'application majeurs. Les sujets évoqués se rapportaient aussi bien aux investissements déjà réalisés, programmés ou simplement aux opérations de gestion courante des entreprises présentes en Algérie.

N o v e m b r e /D é c e m b r e 2 0 1 0

COMMISSION SOCIALE DU CIAN Les travaux de cette Commission, dirigée par Marc Vezzaro, Vice-président d'Ircafex et Vice-président du groupe Novalis Taitbout, continuent. Elle est en train de finaliser avec l'aide de Me Régine Gillet, Conseil en politique sociales africaines et françaises au Cabinet Victoria RTG, un dossier qui présente la problématique et des propositions d'amélioration de la couverture sociale des cadres africains expatriés. Ce document destiné également aux instances politiques africaines devrait pouvoir être présenté lors de la prochaine Assemblée générale du CIAN en mars 2011. Tout adhérent, et en particulier les membres de la Commission Sociale, peuvent encore adresser les expériences qu'ils ont vécues à l'occasion de l'accompagnement social lors de mutation panafricaine de cadres africains en Afrique. Toutes ces expériences, présentées de façon anonyme bien entendu, serviront de références concrètes. La Commission Sociale du CIAN rappelle par ailleurs que la faculté qu'ont les expatriés français de racheter des trimestres de sécurité sociale à faible coût s'arrêtera fin 2010. Pour être prise en compte, les demandes doivent donc être enregistrées très rapidement auprès de la CNAV. CCIP/MEDEF - Jeunes managers sud-africains Paris, 29 septembre Très belle initiative que celle du Joint Initiative Priority Skills Acquisition (JIPSA) mise en oeuvre par le National Empowrement Fund (NEF) d'Afrique du Sud en partenariat avec l'AFD et la Direction des Relations Internationales de l'Enseignement (DRIE) de la CCIP. Le 29 septembre au Medef, avec la CCIP, la DIMCI, et la Maison de l'Afrique, étaient invitées les entreprises françaises partenaires pour échanger avec les 34 jeunes managers sud-africains bénéficiaires du programme sur « La France face à l'Europe ». Après 15 jours de formation intensive à AdvenciaNegocia, les managers sont envoyés pour un mois d'immersion dans les entreprises associées au programme. Il sera reconduit l'an prochain à la demande des autorités sud-africaines, avec l'objectif d'accueillir une centaine de candidats sur deux ans. Le CIAN se réjouit de cette heureuse initiative qui permet de renforcer les relations entre entreprises françaises et sud-africaines. SCIENCES PO - CAMPUS AFRIQUE Paris, 13 octobre Le Comité de préfiguration présidé par Lionel Zinsou et auquel participait le CIAN a poursuivi l'étude de ce projet de collège universitaire dont la rentrée est prévue pour l'automne 2011. Le « Campus Afrique » offrira sur trois années les mêmes enseignements fondamentaux que tous les autres campus de Sciences Po, auxquels s'ajouteront des matières spécifiques de langues et de sciences sociales propres à l'Afrique. Nos entreprises implantées en Afrique doivent favoriser l'existence en France d'un pôle d'excellence susceptible d'attirer les élites universitaires africaines qui stimuleront les études africanistes quelque peu délaissées ces dernières années. AFD - AFRIQUE ET ELECTRICITE Paris, 19 octobre Christine Heuraux était l'invitée de la table ronde organisée par l'AFD sur « L'électricité au coeur des défis africains », intitulé reprenant le titre de son livre désormais reconnu comme l'ouvrage de référence sur ce sujet. L'électricité est pour les masses africaines, l'éclairage, la télévision et le téléphone portable. La grande conclusion de cette réunion est qu'il faut l'intervention de grands industriels de l'énergie pour sortir l'Afrique de son sous-développement. Les palliatifs, notamment à l'initiative d'ONG et d'organisations locales, sont nécessaires mais ne sont pas la solution. CADE - ENTREPRENDRE EN AFRIQUE Paris, 19 octobre « Entreprises étrangères et PME locales en Afrique » a été le thème de cette réunion-débat de la CADE à laquelle sont intervenus Alain Viry, Président du Conseil de Surveillance de CFAO, Cécile Carlier de l'ONUDI et Anthony Bouthelier en tant qu'ancien Administrateur de Pechiney. Par la sous-traitance ou l'encadrement de fournisseurs, les grandes entreprises participent à la création de PME locales et leur rôle est d'autant plus important lorsqu'un environnement des affaires déficient décourage la naissance formelle d'entreprises locales. En effet, la corruption et l'insécurité judiciaire sont les pourvoyeurs essentiels du secteur informel avec lequel les entreprises étrangères ne peuvent établir de rapports fructueux pour l'économie locale. CCE - REUNION « GRAND MAGHREB » Tunis, 14 et 15 octobre Organisé par les Conseillers du Commerce Extérieur, ce forum a réuni une soixantaine de CCE venus de France et des pays de la Mauritanie à l'Égypte. Coordonné par la section Tunisie que préside Norbert de Guillebon, il a été animé par Jean-Jacques Santini sous la présidence de Bruno Durieux. Les quatre tables rondes ont traité : 1. des économies du Maghreb face à la crise internationale, 2. le Maghreb et l'Union Européenne : états des lieux et perspectives de l'Union pour la Méditerranée (UPM), 3. les nouveaux concurrents notamment asiatiques , 4. quelles priorités choisir et quels appuis attendre de l'action économique et diplomatique française dans la région. L'impression générale est que le Maghreb se sort bien de la crise, mais il demeure néanmoins une grande perplexité sur l'Algérie. Quant à l'intervention chinoise, elle est profonde et pérenne et nos entreprises songent désormais à des partenariats. Enfin, l'Union pour le Méditerranée est en gestation compliquée ! IFIE ­ INTELLIGENCE CULTURELLE ET FRANCOPHONIE Paris, 28 octobre LE CIAN a participé au colloque « Intelligence culturelle et francophonie : outils de puissance » organisé à l'Hôtel de Ville par l'Institut français de l'intelligence économique (IFIE). Sont notamment intervenus le Sénateur Legendre, Michel Grégoire, Xavier North, Alexandre Wolff, Axel Auger, Christian Harbulot et Jean Tardiff. La Francophonie regroupe aujourd'hui 75 pays (56 membres et 19 observateurs) soit un tiers des représentations à l'ONU. Elle constitue également un large réseau (900 000 enseignants, conférences, associations). La Francophonie peut donc être un outil de puissance important, et notamment un vecteur de développement économique. Sa force est la diversité de ses membres, en tant que porteurs non pas d'un modèle de société mais d'un dialogue commun et de convictions partagées sur l'égalité des langues et des cultures. Les intervenants ont tous souligné l'opportunité que représente la Francophonie pour le rayonnement de la France sur la scène internationale cependant elle manque d'une vision clairement définie. Parmi les chantiers évoqués : la création d'un marché culturel et d'un espace médiatique communs, la formalisation d'un cadre d'échanges autour de la France, la recherche de financements innovants pour palier la diminution des financements étatiques.

Page 3

Pour en savoir plus : Programme JIPSA : Bénédicte Gramond Tél. +33 (0)1 49 54 17 13 [email protected] Sciences Po : www.sciences-po.fr AFD : www.afd.fr CADE : www.afrique-demain.org CNCCEF : www.cnccef.org IFIE : www.ifie.net

L'ÉLECTRICITE AU COEUR DES DEBATS AFRICAINS,

Christine Heuraux, Ed. Karthala, juin 2010.

Avec 15% de la population mondiale, l'Afrique représente à peine 3% de la consommation mondiale d'électricité. A partir de ce constat sans appel, cet ouvrage, concret et pratique, se propose de synthétiser les informations essentielles relatives au secteur de l'électricité en Afrique en faisant ressortir les enjeux et en resituant les problématiques dans leur contexte à la fois local et mondial. Il livre des données validées et les rend facilement accessibles notamment à travers de nombreux tableaux, graphiques et cartes. Membre du CIAN, Christine Heuraux est Directrice du Pôle Accès à l'Énergie d'EDF. Depuis 2007, ses missions sont ainsi tournées vers les pays en développement pour lesquels elle est en charge de la stratégie, des partenariats et de la communication d'EDF, ce qui lui a ouvert de nouveaux champs de compétences vers l'Afrique.

Page 4

L a L e t t re d u C I A N

Novembre/Décembre 2010

VIE DES SOCIETES

AG Partners signe la 1e Charte ECO responsable L'ensemble des agences de communication du réseau AG Partners présentes dans 11 pays d'Afrique ont signé la première charte ECO responsable. Aux grands challenges, les grandes décisions. Fidèle à sa vocation, le groupe d'agence conseil en communication, AG Partners, vient de se doter d'une Charte ECO responsable. En tant que pionnière en communication en Afrique depuis 19 ans et l'un des réseaux d'agences le plus fiable et le plus présent en Afrique, AG Partners donne l'exemple : l'éco-responsabilité, c'est agir chacun à son niveau tant en interne qu'en externe, dans le respect de l'environnement. AG Partners croit que l'apport de chacun contribuera inexorablement à faire vivre notre planète et à envisager l'avenir des générations futures avec optimisme. Désormais un certain nombre de règles accompagnent les comportements des femmes et des hommes des agences AG Partners. L'avenir, c'est dans le conseil et c'est dans l'environnement. AGS au Niger L'année 2010 au Niger aura été une année très contrastée et dense en évènements. Fin 2009, les tensions politiques puis sociales de plus en plus fortes ont entraîné une grande prudence et de nombreuses entreprises ont suspendu leurs activités au Niger jusqu'à début 2010. Le coup d'État du 17 février a modifié la situation, les autorités au pouvoir ayant déclaré qu'aucun de leurs membres ne se présenterait aux élections, la coopération internationale a pu reprendre au moins partiellement. La crise alimentaire a eu pour conséquence, à partir du mois de juin, une congestion du port de Cotonou, au Bénin, due à l'arrivée massive d'aide alimentaire, fragilisant encore plus les activités du pays. Finalement, les enlèvements récents d'expatriés dans le Nord du pays ont accentué le sentiment d'insécurité. Tous les expatriés ont été rappelés à Niamey ou dans leurs pays d'origine. A cette occasion, AGS Frasers Niger a été sollicité pour le rapatriement de leurs effets personnels ou déménagements y compris depuis le site sensible d'Arlit. Cela illustre une nouvelle fois la volonté du Groupe AGS en Afrique d'être présent aux cotés de ses clients et partenaires en toutes circonstances ainsi que sa capacité à intervenir dans les situations difficiles. En 2010, en dépit des aléas, AGS Frasers Niger installe l'activité d'archivage du groupe, en réponse à la demande de nombreux clients. Le prochain challenge pour 2011 se présente déjà avec l'annonce du lancement de l'activité d'accompagnement à la mobilité (visas, permis de travail, recherche de logements, inscriptions scolaires etc.) sous la marque Executive Relocations Niger. AGS Frasers Niger consolide sa position à Niamey par l'investissement de son personnel et en devenant un centre multiservices. Nomination au Congo Simon Liffass rejoint la société Afrique Telecom au Congo, à Brazzaville, en tant que nouveau responsable du bureau d'Afrique Telecom au Congo. Ainsi, celui-ci sera en charge d'accompagner les clients d'Afrique Telecom au Congo tant sur le plan technique que règlementaire. Afrique Télécom offre des solutions d'accès à Internet en haut débit via des satellites couvrant la majorité des pays d'Afrique sub-saharienne. Ces solutions permettent non seulement d'accéder à une connexion en haut débit de manière illimitée, y compris dans des zones isolées, en dehors des centres urbains, mais également d'accéder à de la téléphonie IP offrant des coûts très accessibles. Attijariwafa bank poursuit son expansion en Afrique et remporte le titre de meilleure banque africaine Dans son interview à la revue AfriMag, Mohamed El Kettani, Président du groupe Attijariwafa bank a indiqué que son groupe poursuivra dans les années à venir, son déploiement dans trois zones cibles en Afrique, le Maghreb, l'UEMOA et la CEMAC. Trois nouveaux pays viendront s'ajouter au dispositif existant dans les mois à venir : la Mauritanie, le Burkina Faso et le Cameroun, portant la présence de l'enseigne dans 11 pays (Tunisie, Sénégal, Mali, Côte d'Ivoire, Burkina Faso, Mauritanie, République du Congo, Gabon, Cameroun et Maroc). Il a en outre indiqué qu'avec 4000 collaborateurs dans les filiales africaines (hors Maroc) et 400 agences, les revenus des activités en Afrique représentent 22% du PNB du groupe à fin juin 2010. Par ailleurs, le groupe s'est vu décerner le titre de meilleure banque africaine de l'année, devant la banque sud-africaine Standard Bank, Barclays Africa et Bank of Africa. Organisé par le magazine African Banker à Washington, le prix récompense les performances basées sur une croissance soutenue du PNB, du résultat net, du niveau de développement des marchés, la contribution à changer la perception de l'Afrique auprès des marchés financiers internationaux, le niveau de transfert de savoir-faire et des meilleures pratiques africaines à l'échelle africaine. 450 000 cahiers pour les écoles grâce à la Fondation BOA A l'issue d'une campagne commerciale menée par les banques du réseau BOA de juin à octobre 2010 en faveur d'un prêt destiné à permettre aux familles emprunteuses de faire face aux frais de scolarité de leurs enfants, le prêt « Tous à l'école », la Fondation Bank of Africa (Fondation BOA), renouvelle l'opération « Tous à l'école » : les banques reversent à la Fondation BOA une partie des produits financiers générés par les prêts placés auprès de la clientèle. En 2009, grâce aux clients des Bank of Africa participantes, la Fondation BOA a distribué près de 400 000 cahiers et 50 000 boîtes de crayons à de nombreuses écoles dans 6 pays d'Afrique de l'Ouest et à Madagascar. En 2010, l'objectif est de distribuer 450 000 cahiers. La Fondation BOA, expression de l'engagement citoyen du Groupe BOA, mène ses activités depuis 1996. Elle est aujourd'hui présente dans 9 des pays d'implantation du Groupe BOA. Le Groupe Bank of Africa opère aujourd'hui dans 6 pays d'Afrique de l'Ouest (Bénin, Burkina-Faso, Côte d'Ivoire, Mali, Niger et Sénégal), 5 pays d'Afrique de l'Est et de l'Océan Indien (Burundi, Kenya, Madagascar, Tanzanie et Ouganda), en RDC et en France, à travers un réseau de 12 banques commerciales, 1 banque de l'habitat, 3 entreprises de crédit bail, 1 société de bourse, 2 sociétés d'investissement, 1 société de gestion d'actifs et plusieurs autres sociétés financières. Nomination Joao Amadio rejoint Bureau Veritas Angola en tant que Directeur Industrie. Activité Laboratoire d'analyses minérales en Namibie L'activité de testing et d'analyse en laboratoire en Afrique a été renforcée par l'ouverture d'un labora-

En savoir plus : AG PARTNERS : www.ag-partners.com AGS FRASERS Niger : Gérard Machetel Directeur Tél. + 227 20 74 28 80

[email protected]

www.agsfrasers.com

AFRIQUE TELECOM Congo : Tél. + 242 65 69 888 www.afrique-telecom.com ATTIJARIWAFA BANK : www.attijariwafabank.com BANK OF AFRICA : www.bank-of-africa.net BUREAU VERITAS : www.bureauveritas.fr

N o v e m b r e /D é c e m b r e 2 0 1 0

-toire en Namibie. Le premier laboratoire d'analyses minérales de Bureau Veritas en Namibie, le BVNML, a été officiellement inauguré à Swakopmund le 8 octobre 2010 en présence du Gouverneur Samuel Nuuyoma, de Serge Antonini, Directeur Afrique de Bureau Veritas, et du Ministre Adjoint des Finances, Calle Schlettwein. L'extraction minière et les analyses minérales en Namibie ont toujours été externalisées aux pays voisins et d'outre-mer. Avec l'arrivée du nouveau laboratoire de Bureau Veritas, implanté au sein de la nouvelle zone d'activités industrielles de Swakopmund, l'analyse minérale devient locale. Les services du BVNML incluent la préparation des échantillons et la digestion chimique, l'essai par le feu, l'analyse LECO et l'analyse multi éléments par ICP- MS et ICP-OES, fournissant ainsi des tests analytiques de qualité à travers une large gamme de ressources et des matières premières y compris des métaux de base, métaux précieux et minéraux rares. Electrification rurale au Bostwana Avec 2 millions d'habitants, le Botswana est confronté à un taux d'électrification de 45 % et de seulement 12 % dans les zones rurales. Le gouvernement botswanais a ainsi lancé divers projets pour pallier ce déficit et, au terme d'un processus d'appel d'offres, a choisi de s'associer au groupe EDF. Le 15 juillet 2010, EDF a ainsi signé avec la société nationale BPC (Botswana Power Corporation) un accord visant à développer l'accès à l'électricité dans ce pays. Par cet accord, EDF devient actionnaire à hauteur de 45 % de BPC Lesedi, la société chargée de mettre en oeuvre le programme Renewable Energy Botswana, dont l'objet est d'électrifier à partir d'énergies renouvelables les sites non raccordables au réseau électrique. Ce programme doit permettre d'alimenter 2 000 foyers en électricité d'ici fin 2011, et 50 000 à 70 000 foyers en 10 ans en s'appuyant sur un modèle économique innovant qui conjugue un système de franchises confiées à des acteurs locaux, et un transfert de compétences à travers des programmes de formation. Outre un apport en capital, EDF assurera le transfert de compétences en mettant à disposition de BPC Lesedi ses experts en électrification rurale décentralisée et en délivrant des actions de formation aux personnels de BPC Lesedi et aux franchisés. Des centrales photovoltaïques raccordées à des mini-réseaux électriques équiperont également les villages importants, permettant ainsi le développement d'activités productives locales. BPC Lesedi sera propriétaire des installations, fixera les tarifs d'électricité et recevra des royalties des entrepreneurs locaux franchisés. Ces derniers tireront leurs revenus d'une partie des redevances perçues chez leurs clients. EDF apportera à ce projet toute son expérience issue de plus de 15 ans de contribution à des programmes d'électrification rurale qui lui ont permis de fournir l'électricité à près de 350 000 personnes au Mali, en Afrique du Sud et au Maroc. Ouverture au Cameroun Matiasat System ouvre une nouvelle filiale MatiaSat AC à Yaoundé, au Cameroun située Quartier Bastos, BP 583, avec un capital de 10 000 000 FCFA. Pionnière dans le domaine de la gestion de mobilité, MatiaSat System a été l'une des premières entreprises à proposer aux professionnels des solutions de tracking et de géolocalisation. Forte d'une expérience unique, MatiaSat s'appuie aujourd'hui sur ses propres équipes dédiées à la R&D et continue sans cesse d'optimiser son offre technologique et son développement. Cette capacité d'innovation et son expertise lui permettent de fournir à tous ses clients une technologie de pointe en termes de télécommunication et d'interface et une vaste gamme de solutions : sécurisation des personnes, des biens et du fret (MatiaSat est numéro 1 sur le marché français) ; gestion de flotte ; gestion de mission (incluant des solutions spéciales pour le transport, la livraison, le ramassage scolaire) ; remontée de température ; éco-conduite ; homeland security. MatiaSat conçoit des solutions sur-mesure destinées à répondre à des besoins très spécifiques. Ayant débuté sur le marché camerounais en 2009 en mettant en place une application pour le compte de la direction générale des douanes du Cameroun, qui consiste à sécuriser les recettes de transit (NEXUS plus), MatiaSat a apporté une solution qui aide les douanes à augmenter de façon significative leurs recettes. En matière de géolocalisation et de sécurité de biens et des personnes, MatiaSat reste une valeur de référence sur ce marché. Nomination Le 1er octobre, Craig Thompson a été nommé Managing Director de la filiale de Michael Page International en Afrique du Sud. De formation comptable (Afrique du Sud), il a commencé sa carrière dans le conseil en recrutement de cadres et de dirigeants à Londres avec Michael Page en 2000 avant de créer le bureau de Johannesburg du groupe en août 2006. Les activités de Michael Page en Afrique comptent aujourd'hui 37 collaborateurs, basés à Paris et à Johannesburg. L'hôtel Onomo Dakar Airport reçoit ses premiers clients Onomo International est une SAS au capital de 183 000 basée à Paris. Nouvel acteur sur le marché hôtelier dans les pays émergents, Onomo International développe une hôtellerie simple, innovante, écologique et technologique en Afrique; soit en participation majoritaire ou minoritaire, soit en contrat de location ou en management sans participation. À ce jour une douzaine de nouveaux projets sont à l'étude dont près de la moitié sont en cours de négociation. Ce nouveau concept hôtelier pour le continent africain vient de se concrétiser. L'ouverture de l'hôtel Onomo à Dakar, 108 chambres, constitue la première étape pour le développement de ce nouveau concept offrant tout le confort et les services d'un hôtel 3 étoiles pour 39 000 FCFA/ nuit. L'hôtel Onomo Dakar Airport, dirigé par Stan Kante, sera suivi par un hôtel à Abidjan en 2011 et à Bamako en 2012 en attendant d'autres projets déjà très avancés. L'objectif est de réaliser, dans les 5 ans, un réseau d'une trentaine d'hôtels dans les principales villes en développement sur le continent africain et de lancer une nouvelle marque hôtelière Onomo en croisant les savoir-faire locaux et les avancées du monde des technologies et des services. L'ambition du groupe Onomo International, créé et présidé par Philippe Colleu et Christian Mure, est de créer une centaine d'hôtels sur le continent avec le soutien de capitaux africains et internationaux. Nomination Dans le cadre de sa stratégie de développement en Afrique et dans l'Océan Indien, Renault a décidé de créer à partir du 1er octobre une Direction de Territoire Afrique dédiée exclusivement à cette région. Cette responsabilité a été confiée à Jean-Pol Mourot, qui a une expérience de 23 ans au sein du groupe Renault dans la vente, le marketing et l'après vente, en Europe et à l'International.

Page 5

En savoir plus : EDF : www.edf.com MATIASAT : www.matiasat.com MICHAEL PAGE : Paul Mercier Managing Director Tél. + 33 (0)1 41 92 44 55 [email protected] www.michaelpage.fr ONOMO : Philippe Colleu

[email protected]

Christian Mure

[email protected]

www.onomohotel.com

RENAULT : www.renault.fr

Page 6

L a L e t t re d u C I A N

Guide des Métiers des Entreprises françaises en Afrique noire Les jeunes Africains ne sont pas informés sur les métiers des entreprises françaises et leurs évolutions. Pour pallier cette carence, Victoria RTG a décidé d'élaborer le Guide des Métiers des Entreprises Françaises en Afrique Noire. A paraître en avril 2011, ce guide sera gratuitement distribué dans les écoles, collèges, lycées, universités, administrations et associations en Afrique. Choisir d'abord un métier,

Novembre/Décembre 2010

En savoir plus : VICTORIA RTG :

Régine Gillet Tchos Juriste conseil en politiques du travail, de l'emploi/formation et de l'entreprenariat

Tél. + 33 (0)1 44 70 70 82 [email protected] www.victoria-rtg.fr

puis une formation adéquate est la finalité recherchée par les auteurs du guide ; l'inadéquation formation/ métier est un des éléments justifiant le chômage des jeunes en Afrique. Afin de nourrir ce support, Victoria RTG est à la recherche des informations métiers émanant des entreprises du CIAN. Ces dernières peuvent contacter le cabinet pour connaître les modalités de participation à son élaboration. La date limite de recevabilité des informations métiers est fixée au 31 janvier 2011. Les entreprises partenaires seront bien sûr mentionnées dans ce guide.

NOUVEAUX ADHERENTS

En savoir plus : EDIFICE CAPITAL : Nicolas Boudeville Président

[email protected]

Olivier Stintzy Associé

[email protected]

53 Avenue Victor Hugo 75116 Paris Tél. +33 (0)1 44 17 84 70 edificecapital.com

EDIFICE CAPITAL Société de gestion dédiée à la structuration, au placement, au développement et à la gestion de fonds, Edifice Capital est le partenaire des investisseurs et des structures publiques et étatiques dans la réalisation des infrastructures et des projets nécessaires au développement des territoires et des hommes. Les investissements réalisés dans les fonds gérés par Edifice Capital se font dans le cadre de financements de projets (PPP ­ Concessions...) ou en Private Equity. Les investissements cibles concernent les secteurs des infrastructures économiques (concessions, gestions délégués dans les secteurs tels que les transports, les utilities ou l'énergie) ou sociales (bâtiments publics, universités, hôpitaux, stades...), et également la filière agro-industrielle par des infrastructures d'irrigation, de stockage, de logistique et des filières agricoles. Edifice Capital est présent actuellement dans des zones géographiques ciblées : le Maroc et les pays de la Méditerranée, l'Afrique de l'Ouest et Centrale, la France, le Luxembourg et la zone Euro. Edifice Capital regroupe une des meilleures équipes françaises de gestion de fonds, leader sur le secteur des Partenariats Public Privé (PPP), disposant d'un relationnel fort et de long terme avec les industriels en Europe et en Afrique, ainsi que les dirigeants et les acteurs publics africains.

PARTENAIRES DU CIAN

AZNET PARIS - Foire Africaine de Paris : 12 et 13 mars Participer au plus grand salon d'Europe consacré a l'Afrique (50 000 visiteurs & 250 exposants attendus) les 12 et 13 mars 2011 à Paris grande halle de la villette. Rendez-vous incontournable des amoureux de l'Afrique, des amis ou partenaires de l'Afrique, plateforme de rencontre et d'échange entre l'Afrique et l'Europe, la Foire Africaine de Paris, c'est tout sur l'Afrique : logement, emploi, banque, import-export, industrie, commerce, transport, fret, tourisme & voyage, téléphonie & NTIC, culture & gastronomie, ambassades, institutions, etc. Il est possible d'y réserver des stands. Contact: Mme Craff, AZNET, 78 Avenue Champs Elysées, Paris 08, Tél. +33 (0)1 47 70 37 43 www.foireafricaine.com CCIP & MAISON DE L'AFRIQUE

En savoir plus : Foire Africaine de Paris :

www.foireafricaine.com

CCIP : www.ccip.fr Maison de l'Afrique :

www.lamaisondelafrique.com

MAURITANIE - 2e Édition « La Mauritanie à Paris » : 15 au 19 décembre Séminaire, entretiens individuels et exposition. Lieu : CCIP, 2 Rue de Viarmes, Paris 01. AFRIQUE DU SUD - Entretiens individuels : 16 décembre Avec Delphine de Beer, Directrice Générale de la French South African Chamber of Commerce and Industry. Lieu : CCIP, 2 Rue de Viarmes, Paris 01. COTE D'IVOIRE - Entretiens individuels : 17 décembre Avec Jean-Louis Giacometti, Directeur de la Chambre de Commerce et d'Industrie Française en Côte d'Ivoire, Conseiller Technique du Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Côte d'Ivoire. Lieu : CCIP, Bourse de Commerce, 2 Rue de Viarmes, Paris 01. Contact : Pascale Caux, +33 (0)1 55 65 36 75, [email protected] PARTENARIAT EURAFRICAIN / CARREFOUR DES ACTEURS SOCIAUX PARIS - Colloque « Atelier mémoire des indépendances africaines : 1960 vue à travers les manuels scolaires africains et français » : 26 et 27 novembre Sous la direction de Jean-Paul Gourévitch. Lieu : Académie des Sciences d'Outre-Mer, 15 Rue Lapérousse, Paris 16. Contact : Joël Broquet, +33 (0)1 43 14 08 13, [email protected] UBIFRANCE PEKIN - Mission de découverte « Travailler avec des partenaires chinois en Afrique » : 22 et 23 novembre Rencontres avec la Mission Économique, des décideurs d'entreprises chinoises en Afrique, des spécialistes et des représentants gouvernementaux. Contact : Hervé Jevardat, +33 (0)1 40 73 38 63, [email protected]

UBIFRANCE : www.ubifrance.fr

N o v e m b r e /D é c e m b r e 2 0 1 0

Page 7

NOMINATIONS

PREMIER MINISTRE Grégory Canal : Chef adjoint du cabinet de François Fillon. Sebastian Groth : Conseiller technique affaires diplomatiques au cabinet de François Fillon. Yann Jounot : Directeur de la protection et de la sécurité de l'État au SGDSN. Patrice Molle : Directeur adjoint de l'IHEDN. Pierre-François Mourier : Directeur général adjoint du Centre d'Analyse Stratégique. MAEE Christian Bader : Consul général à Djouba (Soudan). Laurent Dominati : Ambassadeur au Conseil de l'Europe. Roland Galharague : Directeur général adjoint des affaires politiques et de sécurité. Laurent Garnier : Directeur des affaires financières. Etienne de Montaigne de Poncins : Ambassadeur au Kenya. Nicolas Normand : Ambassadeur en Gambie (en résidence à Dakar). Michel Reveyrand-de-Menthon : Ambassadeur au Tchad. Thomas Wagner : Conseiller affaires stratégiques au cabinet de Bernard Kouchner. MINEFI Hélène Erkel-Rousse : Directrice du de mise en place d'un pôle de publications économiques. Christophe Garat : Conseiller au cabinet d'Anne-Marie Idrac. Cécile Pendaries : Sous-directrice de la concurrence. Jean-Luc Viette : Chef de cabinet d'Anne-Marie Idrac. Conseil d'Administration de l'AFD Président : Pierre-André Perissol. Membres titulaires : Delphine d'Amarzit et Arnaud Phelep (MINEFI), Christian Masset et Stéphane Gompertz (MAEE), Vincent Bouvier (MININT), Stéphane Fratacci (MIIINDS), Sébastien Genest (France Nature Environnement), Omar Kabbaj (Conseiller du Roi du Maroc), Sylviane Jeanneney-Guillaumont (CERDI), Patrice Fonlladosa (VEOLIA), Jean-Louis Vielajus (Coordination Sud), Renaud Muselier, François Loos et Andrien Gouteyron (Parlement), Denis Vasseur et Vincent Thevenot (AFD). Membres suppléants : Rémy Rioux et Hervé Bec (MINEFI), Serge Tomasi et Patrice Paoli (MAEE), Didier Perocheau (MININT), Kacim Kellal (MIIINDS), Claude Truchot (Génie rural des eaux et forêts), Jean-Louis Mattei (Société Générale), Guy Dupont (Fédération des Entreprises d'Outre mer), Pierre Arnaud (COMPAGNIE FRUITIERE), Anne de Lattre (Expert), Louis Guedon, Jean-Louis Dumont et Yves Collin (Parlement), Jean-Bernard Veron (AFD).

LEGION D'HONNEUR Jean-Paul Ngoupande, ancien Premier Ministre de la République Centrafricaine, a été élevé au Grade d'Officier dans l'ordre de la Légion d'Honneur par le Président Nicolas Sarkozy. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont : - Chronique de la crise centrafricaine 1996-1997 : le syndrome Barracuda, Paris, L'Harmattan, 2000 - L'Afrique sans la France : histoire d'un divorce consommé, Paris, Albin Michel, 2002 - L'Afrique face a l'islam : les enjeux africains de la lutte contre le terrorisme, Paris, Albin Michel, 2003.

MECENAT / APPEL D'OFFRE

SESAME CODE pour SEcured and SAfe MEdicines SESAME PHARMA a été créée en 2009 par Claude Fontenoy, qui a développé, avec un chercheur en informatique, spécialiste de la cryptologie, le procédé SESAME CODE®, projet qui a vu le jour suite aux nombreuses attaques de contrefaçons à l'encontre de ses produits. En Afrique, environ 30% des médicaments disponibles sont des faux et l'on dénombre plus de 200 000 morts par an du fait des contrefaçons. Les moyens modernes et sophistiqués utilisés en Europe, (hologrammes, datamatrix, RFID, encres OVI ...), n'apportent pas de solution à la contrefaçon sur le continent africain, c'est-à-dire là où ses conséquences sont les plus dramatiques. Le SESAME CODE est un code à 12 chiffres, unique pour chaque boîte, et imprimé sur une vignette indécollable. Le patient peut envoyer à tout moment, et en particulier au moment de l'achat, un SMS au numéro de téléphone inscrit sur cette vignette vérifiant ainsi lui-même (évitant toutes les corruptions éventuelles de la chaîne de distribution) si le produit qu'il achète est l'original, ou si c'est une contrefaçon. Un réseau de sentinelles a été mis en place sur tous les pays à risques pour être informé en temps réel des contrefaçons qui apparaissent sur le terrain. En cas de contrefaçon, moins d'une semaine après l'appel du laboratoire à SESAME PHARMA, tous les produits authentiques peuvent être vignettés et la contrefaçon asséchée. En cas de réception de faux codes, SESAME PHARMA alerte tout de suite le laboratoire, qui peut ainsi prévenir immédiatement ses réseaux locaux et les autorités du pays.

Contacts : SESAME PHARMA Bioparc Laennec 60, Avenue Rockefeller 69008 Lyon Tél. +33 (0)4 78 09 54 10 www.sesamepharma.com

[email protected]

PARUTIONS

Une Afrique entre parenthèses, Éric Christian Mota, Ed. L'Harmattan, septembre 2010. L'Afrique au 20e siècle, Hélène d'Almeida Topor, Ed. Armand Colin, septembre 2010. L'Afrique : notre avenir, Hervé Bourges, Ed. Actes Sud, octobre 2010. L'emploi et politiques de développement en Afrique, Ed. Belin, octobre 2010. Nous faisons le rêve que l'Afrique de 2060 sera..., Serge Tchaha, Ed. L'Harmattan, octobre 2010. Performances des politiques économiques en Afrique subsaharienne, Ferdinand Bararuzunza, Ed. L'Harmattan, octobre 2010. Lettre ouverte à l'Afrique cinquantenaire, Edem Kodjo, Ed. Gallimard, octobre 2010. L'Afrique du Sud, de nouvelles identités ?, MarieClaude Barbier et Gilles Teulié, Ed. Pub Université Provence, octobre 2010. Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne, Ed. FMI, octobre 2010. Gérer les ressources humaines en Afrique,Emmanuel Kamdem, Ed. Management et Société, novembre 2010. Carnages : les guerres secrètes en Afrique, Pierre Péan, Ed. Fayard, novembre 2010. La géopolitique de l'Afrique, Éric Nguyen, Ed. Studyrama, novembre 2010. La disparition de Paris et sa renaissance en Afrique, Martin Page, Ed. Points, janvier 2011. Les carnets de l'Afrique à Paris, Catherine M'Boudi et Alain Korkos, Ed. Parigramme, février 2011.

Novembre/Décembre 2010

AGENDA

RAPPORT CIAN 2010

ADEPTA CONGO Brazzaville & Kinshasa ­ Mission de prospection agricole et agro-alimentaire : 22 au 26 novembre Contact : [email protected] CADE PARIS ­ Les Entreprises africaines globalisation : 16 décembre Contact : [email protected] dans la EQUIPE DE FRANCE DE L'EXPORT ALGERIE ­ Rencontre avec le groupe Algérie Telecom : novembre 2010 Contact : [email protected] AFRIQUE DU SUD ­ Mission collective multisectorielle de découverte du marché sudafricain : 28 novembre au 3 décembre Contact : [email protected] ANGOLA ­ Mission de découverte du marché angolais de l'agriculture : 29 novembre au 3 décembre Contact : [email protected] LYON ­ Rencontres internationales du Développement durable 2010 : 29 novembre Contact : [email protected] CAMEROUN ­ Mission commerciale BTP, sidérurgie, industrie mécanique, défense : décembre 2010 Contact : [email protected] PARIS ­ 2e Rencontres internationales de la distribution et des services : 9 et 10 décembre Contact : br[email protected] MAROC ­ Mission collective de découverte du marché marocain des énergies renouvelables : 17 janvier Contact : [email protected] AFRIQUE DE L'EST ­ EAPCE, Salon du pétrole : 2 au 4 février Contact : [email protected] AFRIQUE DU SUD ­ Mission de prospection multisectorielle : 7 au 11 février Contact : [email protected]

Retrouvez l'intégralité du Programme France 2010 sur : www.ubifrance.fr

SQUES LES KIO DANS

CCIP ILE DE FRANCE ­ 3e Rencontres Export « Faites de l'International » : 6 au 10 décembre Contact : [email protected] Club Entreprises Bordeaux Afrique et CCIB NIGERIA ­ Mission d'entreprises françaises : 20 au 25 novembre LIBYE ­ Mission d'entreprises françaises : 4 au 8 décembre Contact : [email protected] IRIS PARIS ­ Veut-on nourrir le monde ? Quelles insécurités alimentaires pour quels intérêts ? : 18 novembre Contact : [email protected] PARIS ­ Cyberguerre et guerre de l'information, stratégie, règles enjeux : 14 décembre Contact : [email protected] MEDEF INTERNATIONAL PARIS ­ Rencontre Algérie autour de SEM Xavier Driencourt et Marc Bouteiller : 8 novembre PARIS - Rencontre Mozambique autour de Daviz Simango, Maire de Beira : 19 novembre PARIS ­ Rencontre Tunisie atour de SEM Pierre Menat et Bertrand Furno : 26 novembre NIGERIA ­ Délégation d'entreprises françaises : 6 au 10 décembre LIBYE ­ Délégation de chefs d'entreprises françaises : 14 au 17 décembre Contact : [email protected]

Commander le Rapport 2010 : Le MOCI, Tel. 01 53 80 74 00 [email protected]

GUIDE PRATIQUE CIAN « Résister aux sollicitations indues dans le domaine fiscal et douanier »

AU NIBLE DISPO

CIAN

Commander le Guide Pratique (9,00 + port) : CIAN, Tel. 01 45 62 55 76 [email protected]

La Lettre du CIAN Président : Alexandre Vilgrain Directrice de la publication : Alix Camus Ont collaboré à ce numéro : Anthony Bouthelier, Stephen Decam, Maya Kellou, Jacques Manlay, Marc Vezzaro.

Le CIAN, association loi 1901, est une organisation patronale privée française rassemblant les entreprises investies en Afrique. A travers leurs 1000 établissements et 80 000 collaborateurs sur place, ses membres réalisent un chiffre d'affaires de 40 milliards , soit 75% de l'activité française sur le continent. Le CIAN est fondé à promouvoir et défendre leurs intérêts en Afrique en favorisant le partage d'expérience au sein de Commissions, en apportant conseil et appui via un réseau influent ainsi qu'en intervenant, pour eux, auprès des décideurs publics et privés, français et étrangers. Il propose ainsi des solutions pragmatiques aux difficultés liées à leurs activités. Le CIAN les incite, dans le cadre de leurs responsabilités sociales, à oeuvrer pour un développement durable de l'Afrique (adhésion à la Charte du CIAN sur le développement durable et à sa Déclaration sur la prévention de la corruption).

Pour vous abonner : [email protected]

Conseil Français des Investisseurs en Afrique 45, Rue de la Chaussée d'Antin 75009 Paris Tél. : +33 (0)1 45 62 55 76 Fax : +33 (0)1 42 56 79 33 Email : [email protected] Site : www.cian.asso.fr

Retrouvez-nous sur le Web : www.cian.asso.fr

Information

DRAFT NOV 2010

8 pages

Report File (DMCA)

Our content is added by our users. We aim to remove reported files within 1 working day. Please use this link to notify us:

Report this file as copyright or inappropriate

165546