Read Texte cinq affiches+ text version

XXXIIIe FESTIVAL INTERNATIONAL DE MUSIQUE DE VINÇA

Association Jean-Pierre Cavaillé autour de l'orgue historique de 1765

Église Saint-Julien et Sainte-Baselisse - Juillet-août 2008

Samedi 12 juillet 2008 à 21 h CONCERT D'OUVERTURE « L'orgue concertant au XVIIIe siècle » Récital de Benjamin Righetti Né en 1982 en Suisse, Benjamin Righetti commence l'étude du piano et de l'orgue à Neuchâtel, sa ville d'origine. Il est ensuite admis dans la classe de piano de JeanFrançois Antonioli au Conservatoire de Lausanne, où il obtient en 2000 le Diplôme d'enseignement, puis en 2003 le Diplôme de concert avec les félicitations du jury. Pour sa formation organistique, il travaille plusieurs années avec Yves Rechsteiner, puis entre au Conservatoire de Genève dans la classe de François Delor, où il obtient en 2000 le Diplôme d'enseignement avec la mention très bien et les félicitations du jury. Il va ensuite se perfectionner au CESMD de Toulouse, auprès de Jan Willem Jansen, Michel Bouvard et Philippe Lefebvre, où il obtient en 2004 le 1er prix d'orgue à l'unanimité. De 2002 à 2007, il est chaque année lauréat d'un grand concours international d'orgue ! Concours suisse de l'orgue, Bruges, Tokyo-Musashino, Chartres... et à plus forte raison les premiers prix de concours aussi différents que ceux de Freiberg en 2005 et de Paris en 2007 illustrent l'ampleur et la diversité de son répertoire, allant de la musique ancienne aux créations contemporaines. -1-

Dans le cadre de son activité de concertiste, il est régulièrement invité à se produire en Suisse et dans différents pays européens. Pour ne citer que quelques événements les plus prestigieux : concert d'ouverture du Festival international « Toulouse les orgues » en 2004, commémoration du millénaire de la cathédrale de Chartres en 2006, concert le jour de ses 25 ans à la cathédrale Notre-Dame de Paris, concert de clôture de la Bachfest 2007 au grand orgue Silbermann de la Domkirche de Freiberg... PROGRAMME Louis Marchand (1669-1732) Extraits du Premier Livre d'orgue : Plein jeu - Basse de trompette ­ Tierce en taille - Duo - Récit - Dialogue Jean-Sébastien Bach (1685-1750) Pastorale L. Marchand Troisième Livre d'orgue : Dialogue J.-S. Bach Adagio (1re sonate pour violon, transcrite par F. Delor) et Fugue BWV 539/2 Antonio Vivaldi (1678-1741) Concerto en la mineur, transcrit par J.-S. Bach J.-S. Bach Deuxième sonate en trio Benjamin Righetti (1982-) Allegro de concert en fa majeur

-2-

Vendredi 18 juillet 2008 à 21 h CHOEUR DE CHAMBRE DE PERPIGNAN Musiques chorales sans frontières OEuvres anciennes ou classiques et pièces latines ou catalanes Chef de choeur : Didier Basdevant

Ensemble vocal de plus de quarante chanteurs amateurs, le Choeur de chambre de Perpignan a fêté ses vingt ans d'existence lors de la saison 2007. Il offre un répertoire étendu et surprenant allant de la musique méditerranéenne (Lotti, Taltabull, Caldara...) à la musique sacrée allemande (Mendelssohn). Sa musicalité et sa sensibilité rares font de cet ensemble l'un des choeurs les plus appréciés de la région. PROGRAMME O Virgo splendens (Canon del Llivre Vermell de Montserrat) Hans Leo Hassler Cantate Domino Antonio Caldara Regina Coeli Joan Cererols Adoro te devote Benedetto Marcello Psaume 18, Coeli enarrant Felix Mendelssohn Extraits n° 2, n° 32 d' « Elias » Extraits n° 3, n° 9 de « Paulus » Docti Sacris (Lauda Sion) Johanns Brahms Der Abend Michael Haydn Tenebrae factae sunt César Franck Choeurs extraits de « Rebecca » Joseph Haydn Choeurs extraits des « Saisons » et de « La Création » Heitor Villa-Lobos O Rosa Amarella Stamponi­Castillo El Último Café Marin Varona Es el amor la mitad de la vida Antoni Perez-Moya La Marinada (sardane) Manuel Saderra i Puigferrer Somni (sardane)

-3-

Samedi 26 juillet 2008 à 21 h FORMATIONS DE CHAMBRE DES PAYS CATALANS : Ensemble « Tutti Bassi »

Solistes : Indiana Blume (flûtiste), Ulrike Van Cotthem (soprano lyrique) Direction artistique : François Ragot Issu de l´Octuor « Mare Nostrum Musicae », partie des Formations de chambre des Pays catalans, cet ensemble réunit six violoncellistes et deux contrebassistes de Catalogne, tous lauréats de conservatoires internationaux (Paris, Montréal, Vienne, Londres, New York, Amsterdam, Barcelone...). Alors que ces instruments graves avaient un rôle d´accompagnement à l´époque baroque, certains compositeurs, dès cette période, ont donné de l´attention à cette formation. Cet ensemble unique possède les résonances d´un octuor de violoncelles, instruments se rapprochant de la voix humaine, tout en gardant du relief et de la profondeur amenée par la tessiture de la contrebasse. INDIANA BLUME (flûtiste) est née à New York en 1984. Elle a accompli l'essentiel de sa formation musicale au CNR de Perpignan, où elle a obtenu en 2001 un premier prix en musique de chambre et en 2002 un premier prix à l'unanimité en flûte traversière dans la classe de Joseph Vidalou. Ses perfectionnements au CNR d'Orléans chez Arlette Biget et au CNR de Rueil-Malmaison chez Philippe Pierlot ont facilité son admission au CNSMD de Paris dans la classe de Sylvie Cherrier. Par ailleurs, elle a déjà pratiqué l'enseignement de son instrument, en particulier à l'École de musique du Haut Vallespir, et le concert comme chambriste (Festival des jeunes interprètes du Boulou...) ou comme instrumentiste d'orchestre (Orchestre symphonique Languedoc-Roussillon, Orchestre du CNSMDP...). Passionnée par la musique de chambre, Indiana a rejoint les Formations de chambre des Pays catalans et elle a participé à de nombreux concerts en Catalogne. -4-

ULRIKE VAN COTTHEM (soprano lyrique), née en Allemagne, commence ses études de musique à l'École supérieure de musique de Freiburg im Brisgau, où elle étudie le chant, le piano, la danse, le théâtre, la direction de choeur et d'orchestre et profite également d'une formation pédagogique. Elle obtient le Diplôme d'État en tant que professeur de musique avec les matières principales chant et piano et se perfectionne ensuite au CNR de Strasbourg auprès de Henrik Siffert et s'initie aux répertoires baroque et contemporain tout en approfondissant sa formation en danse et en travail scénique En juin 2004, elle obtient le diplôme de musique de chambre avec mention, en mars 2005, le diplôme de chant soliste également avec mention. Pour conclure ses études, elle obtient le diplôme de perfectionnement en mars 2006. Elle se produit en tant que soliste en récital ou avec orchestre en France, en Allemagne ou en Italie. Elle travaille avec Jan-Latham König dans une production d' « Il Tabarro » de Puccini au festival « Cantiere Internazionale d'Arte » à Montepulciano, puis au festival « Printemps des Alizés » à Essaouira (Maroc) ou au Festival de musique de Strasbourg sous la direction de Martin Gester. Passionnée par la scène, elle aborde aussi bien l'opéra que l'opérette notamment, en mai 2006, dans le rôle de la princesse Inès dans l'opérette « La Princesse des Canaries » de Charles Lecoq au théâtre de Castres. En février 2007, elle incarne Pamina dans une production de « la Flûte enchantée » avec Daniel Mesguish et, tout récemment, en février 2008, elle a été une émouvante Violetta dans une « Traviata » qui a rencontré un vif succès au Summum de Grenoble sous la direction de Patrick Souillot. FRANÇOIS RAGOT (violoncelliste) débute ses études musicales au CNR de Perpignan, où il obtient en 1985 une médaille d'or en violoncelle dans la classe de Bruno Février et une médaille d'or en musique de chambre dans la classe de Michel Lefort. Il part à Paris pour travailler avec de grands maîtres du violoncelle tels que Jean Huchot (Opéra de Paris), Philippe Müller et Roland Pidoux, professeurs au Conservatoire supérieur de musique de Paris. Il remporte plusieurs 1ers prix, un prix d´excellence et un prix de virtuosité. Après cinq années passées dans la capitale, il décide de se perfectionner au Royal College of Music de Londres dans la classe de Christopher Bunting (élève de Pau Casals), où il remportera le « Postgraduate Diploma » et le « Ivor James Prize ». Installé en Catalogne, il s´intéresse aux compositeurs de sa région, tels qu'Albeniz, Séverac, Toldra, Boismortier, De Fossa, Montsalvatge... Créateur et directeur artistique des Formations de chambre des Pays catalans, qui regroupent toutes les activités musicales de « Mare Nostrum Musicae », il a été invité à jouer sur les cinq continents et à diriger plusieurs autres formations instrumentales. En sus de ses activités de professeur de violoncelle au Conservatoire de Girona et à l'École de musique de Saint-Cyprien, il assume depuis 2002 la direction artistique du Festival « Tierra-Baja », en Aragon.

-5-

PROGRAMME Heitor Villa-Lobos Bachianas Brasileiras n° 1 (Embolada ­ Modinha ­ Conversa) Pour violoncelles et basses Bachianas Brasileiras n° 5 (Aria ­ Martelo) Pour soprano, violoncelles et basses Soliste : Ulrike Van Cotthem François Borne Fantaisie sur « Carmen » Pour flûte, violoncelles et basses Arrangement : François Ragot Soliste : Indiana Blume Max Bruch Kol Nidrei Pour violoncelle solo et basses Arrangement et soliste : François Ragot Franz Schubert Andantino de «Rosamunde » W.A. Mozart « Ruhe sanft mein holdes Leben » Pour soprano, violoncelles et basses Soliste : Ulrike Van Cotthem Hommage à Astor Piazzolla Pour soprano, flûte, violoncelles et basses Adaptation : François Ragot

-6-

Vendredi 8 août 2008 à 21 h CHOEUR DE L'UNIVERSITÉ ET ENSEMBLE ORCHESTRAL DE TOULOUSE Solistes : Francis Béteille (ténor), Jean Bonnemort (baryton basse) Direction : Louis Massot

LOUIS MASSOT a débuté ses études musicales au Conservatoire de Lyon, parallèlement à une formation de chef de choeur. Il a été l'assistant de César Geoffray, fondateur des chorales « À coeur joie », et a dirigé plusieurs chorales lyonnaises. En 1960, devenu professeur d'enseignement musical à Rennes, il poursuit dans cette ville des études de chant et d`alto (1er prix en 1965), puis se dirige vers la direction d'orchestre. En 1967, il est nommé professeur de chorales d'enfants et d'ensemble vocale au CNR de Toulouse. Il prend alors en main le choeur de l'université (créé en 1965) et fonde en 1968 l'Ensemble à cordes, qui deviendra l'Ensemble orchestral de Toulouse. Désormais ces deux formations, qui rassemblent quelque 120 choristes et musiciens, travaillent en commun pour réaliser des concerts symphoniques, ainsi que d'oeuvres pour choeur et orchestre de musique profane et sacrée, en portant une affection toute particulière à des oeuvres peu jouées ou méconnues du « grand répertoire ». PROGRAMME Carl Maria von Weber (1786-1826) Ouverture de l'opéra « Obéron » Camille Saint-Saëns (1835-1921) Suite algérienne (Prélude ­ Rhapsodie mauresque ­ Rêverie du soir ­ Marche militaire française) Giacomo Puccini (1858-1924) Messa di Gloria (Kyrie ­ Gloria ­ Credo ­ Sanctus ­ Agnus Dei) Pour soli, choeur et orchestre -7-

Mercredi 13 août 2008 à 21 h CONCERT DE MUSIQUE BAROQUE Pour deux trompettes naturelles, orgue, chant, violoncelle et clavecin Daniel Leiniger (orgue) Guy Ferber et Emmanuel Alemany (trompettes) Katarzyna Alemany (voix et violoncelle) Cécile Monier (clavecin)

DANIEL LEININGER a étudié l'orgue avec André Stricker, Daniel Roth, Michel Chapuis et Harald Vogel. Il a obtenu la médaille d'or et le diplôme instrumental au CNR de Strasbourg. Il donne de nombreux concerts en France et à l'étranger (Allemagne, Suisse, Italie notamment), enseigne dans différentes académies d'orgue et dans plusieurs conservatoires comme professeur invité. Organiste titulaire de l'orgue historique J. A. Silbermann (1741) de l'église Saint-Thomas à Strasbourg depuis 1989, il fonde en 1992 l'École d'orgue protestante. Depuis 2005, il est responsable du Service musique des Églises protestantes d'Alsace et de Lorraine. Il est également chef de choeur de l'Ensemble Vocal Ripieno, ce qui lui permet d'aborder un large répertoire, avec entre autres Schütz, Buxtehude, Rossini, Mendelssohn, et en particulier des cantates, motets et oratorios de Bach. GUY FERBER (trompettiste), médaille d'or de l'ENM de Colmar et premier prix interrégional de l'ENM de Mulhouse, obtient en 1989 le premier prix du CNSM de Lyon. En 2001, il remporte également le premier prix du Concours international de trompette baroque de Back-Säckingen. Professeur de trompette à l'ENM de Colmar, Guy Ferber occupe le poste de première trompette aux : Concert des Nations (Jordi Savall), Collegium Vocale (Philippe Herreweghe), Stuttgart Barockester (Frieder Bernius), Le Concert d'Astrée -8-

(Emmanuelle Haim), Ensemble Balthasar Neumann (Thomas Hengelbrock), Le Concert Français (Pierre Hantaï) , Le Café Zimmermann.... EMMANUEL ALEMANY (trompettiste), originaire de Prades, obtient sa médaille d'or de trompette (mention très bien) à l'ENM de Perpignan. Il a étudié également dans la classe de Bernard Jeannoutot (Paris), Bo Nilsson (Suède) et David Hickman (ÉtatsUnis). En 1996, il remporte le troisième prix du concours de cuivres de Gdansk (Pologne). Musicien à l'orchestre de la Police nationale et professeur de trompette à l'école de Vigneux-sur-Seine, il est également membre de l'orchestre des Siècles. Emmanuel Alemany est régulièrement invité à se produire dans des formations telle que : Le Concert des Nations, Le Concert d'Astrée, Stuttgart Barockester, Ensemble Balthasar Neumann, Le Concert Français, Le Café Zimmermann, Le Palais Royal, Simphonie du Marais... KATARZYNA ALEMANY (violoncelle et chant), née en Pologne, débute ses études musicales au violoncelle dès le plus jeune âge à l'école de musique de Gdansk, où elle obtient son diplôme avec les félicitations du jury en 1989. Premier prix de violoncelle en 1993 au Conservatoire national supérieur de musique de Paris dans la classe de Michel Strauss et premier prix de musique de chambre en 1994, elle est admise en cycle de perfectionnement en 1996. En 1997, elle poursuit sa scolarité à l'Université de Yale dans la classe d'Aldo Parisot. En 1994, Katarzyna Ewald-Alemany obtient le grand prix d'interprétation du Concours européen du Lion's Club à Berlin ; elle est lauréate finaliste du Concours international Louis Sigall au Chili et troisième prix du Concours International Maria Canals à Barcelone en 1996 ; elle est premier prix du Tournoi international de musique à Rome en 1997. Violoncelliste à l'Ensemble orchestral de Paris de 1998 à 2002, elle est admise au sein de l'Orchestre de l'Opéra national de Paris Bastille en septembre 2002. Durant l'été 1998, elle est invitée à participer au Festival d'Aix-en-Provence, où elle rencontre Robert Tear, qui l'initie au chant et l'encourage à développer sa voix. Admise au CNR d'Aubervilliers dans la classe de Daniel Delarue, elle obtient en mai 2004 son premier prix de chant mention très bien. En mai 2005, elle interprète le rôle titre dans « La Traviata » au théâtre de Courbevoie. Finaliste du Concours lyrique international des Pays catalans en septembre 2006, elle est invitée au Festival « Bel'Arte Europa » à Siguënza (Espagne) et au Festival en Trégor en Bretagne. En mai 2007, elle est Gilda dans « Rigoletto » de Verdi au Baltic Opera de Pologne. Katarzyna Ewald-Alemany se produit régulièrement en récital en France et à l'étranger, mêlant au programme le répertoire violoncelle-piano, airs d'opéra et mélodies. CÉCILE MONIER (claveciniste et organiste), née à Perpignan, a commencé ses études d'orgue et de clavecin au CNR de Perpignan. Elle les a poursuivies au CNR de Toulouse dans la classe de Willem Jansen, Michel Bouvard et Yasuko Bouvard. Elle a étudié la basse continue au département de musique ancienne de Toulouse avec Laurence Boulay. Cécile Monier a obtenu le DEM, le prix de clavecin 2002 et le prix d'orgue 2003 au CNR de Toulouse. Elle est organiste à l'église Saint-Étienne d'Ille-sur-Tet, où elle joue un orgue baroque de facture catalane. Par ailleurs, elle est professeur de piano, orgue, formation musicale et éveil musical aux écoles de musique du Conflent, d'Ille-sur-Tet et de Vinça.

-9-

Concertiste, elle a donné des récitals de clavecin dans les Pyrénées-Orientales, des concerts d'orgue au festival de Carcassonne et à Arles-sur-Tech, des concerts de musique de chambre baroque en Midi-Pyrénées. PROGRAMME Hendrik Anders (1657-1714) Suite pour deux trompettes et orgue (Largo ­ Aria ­ Marche ­ Fanfare ­ Menuet ­ Aria) Jean Adam Guilain (vers 1680-après 1739) Suite du IIIe ton pour orgue et soprano (Plein jeu - Quatuor - Dialogue de voix humaine ­ Basse de trompette - Duo - Grand jeu - Petit plein jeu) Antonio Vivaldi (1678-1741) Sonate n° V pour violoncelle et clavecin Alessandro Scarlatti (1660-1725) « Si Riscaldi il Tebro » Air pour soprano, trompette et clavecin Domenico Scarlatti (1685-1757) Sonate en do majeur K. 255 pour orgue Francesco Manfredini (1680-1748) Concerto pour deux trompettes et orgue (Allegro - Largo - Allegro) John Stanley (1713-1786) John Barrett (1674-1735) William Boyce (1710-1779) Trois Voluntaries pour deux trompettes et orgue Jean-Jacques Beauvarlet Charpentier (1734-1794) Variations sur « O Filii et Filiae » pour orgue Willem de Fesch (1687-1757) Sonate pour violoncelle et clavecin Georg Friedrich Haendel (1685-1741) « How Beautiful » Air pour soprano et clavecin extrait du « Messie » Passacaille en sol mineur Pour orgue seul Water Music Pour deux trompettes et orgue

- 10 -

Renseignements : OT de Vinça (04 68 05 84 47) Mairie : 04 68 05 82 13 Président : 04 68 05 87 02 e-mail : [email protected] Internet : www.fmv-cavaille.fr www.ville-vinca.fr Prix des places : 12 . TR : 8 Enfants (moins de 13 ans) : gratuité Ce festival est organisé avec le soutien du Conseil général des P.-O., de la municipalité de Vinça, du Pays d'art et d'histoire de la vallée de la Tet et du Syndicat d'initiative de Vinça. Le Crédit agricole, Groupama, l'Union des vignerons en terres romanes, HyperChampion (Ille-sur-Tet) et ABC Photo lui apportent leur concours, et il bénéficie du soutien de « L'Indépendant » et de France Bleu Roussillon.

- 11 -

Information

Texte cinq affiches+

11 pages

Report File (DMCA)

Our content is added by our users. We aim to remove reported files within 1 working day. Please use this link to notify us:

Report this file as copyright or inappropriate

72616