Read Microsoft PowerPoint - Semaine1 LABOUDI Majda text version

EVALUATION

par les FACILITATEURS

LA LUTTE CONTRE LE PALUDISME: RECOURS A LA MEDECINE TRADITIONNELLE EN AFRIQUE

Présentée Par

Melle LABOUDI Majda

06/05/2008

1

Introduction

Médecine traditionnelle utilisation des plantes et autres substances d'origine animale et végétale

préserver la santé

En Afrique: 80 % de la population a recours à la médecine traditionnelle

En Chine: 30 et 50 % de la Consommation totale de médicaments.

En Europe, en Amérique du Nord: plus de 50 % de la population a recours au moins une fois à la médecine traditionnelle

06/05/2008

2

Pourquoi on a recours à la MT en Afrique pour la lutte antipaludique?

Intérêt de l'utilisation de la médecine traditionnelles en Afrique

Economique

Coût élevé Distance séparant les maison et le centre de santé

Sanitaires

Extension de la résistance aux antipaludiques

World Malaria Report 2005, Geneve, 2005

06/05/2008

3

Objectifs

Illustrer l'intérêt de la médecine traditionnelle dans la lutte antipaludique en Afrique

Illustrer par des exemples l'efficacité de l'utilisation des plantes médicinales dans le traitement du paludisme en Afrique

06/05/2008

4

Usage de la Médecine Traditionnelle (1)

Prophylactique

plantes = amères La tisane de quassia est si amère qu'elle rendrait le sang «imbuvable» pour les moustiques Etude éthnopharmacologique (CNRS):

Quassia amara

simalikalactone D

son effet thérapeutique n'est pas encore prouvé scientifiquement !

06/05/2008

( S.Bertani et al, 2006)

5

Usage de la Médecine Traditionnelle (2)

Améliorée Toxicité Efficacité et Quantité

Mali (1968): volonté de valorisation des médicaments médicinales INRSP: Département de Médecine Traditionnelle (DMT) (1986) la production de MTA: Psorospermum guineense Combretum micranthum Malaria-5 Vernonia kotschyana

(J.L. POUSSET, 2006)

06/05/2008 6

Est-ce que la MT est efficace pour le traitement du paludisme ?

Usage des médicaments modernes et traditionnels, résultats observés en Mali

Guéri avec des séquelles 0 1 (1%) 6 ( 5%) 5 (6%) 27 9

Guéri Paludisme simple Paludisme grave MM MT MM MT 544 144 100 65

Décédé 0 2 (1%)

Total 544 147 133 79

( 20%) (11%)

Le taux de mortalité dans le cas du paludisme grave semble moindre en cas de MT

06/05/2008

(Drissa Dialloa et al, 2006)

7

Traitement par la Cochlospermum planchonii dans le cas de Paludisme simple à Burkina-faso

Traités à la Chloroquine (CQ)

Traités au Cochlospermum planchonii

Nombre de Patient Guéris: J5

46 57%

21 52%

Cochlospermum planchonii est efficace mais agit plus lentement que la CQ

06/05/2008

(Benoit-Vical et al, 2003)

8

Intérêt de la MT dans le traitement antipaludique

Historique Quinine

Quinchoa officinalis

1600 : Découverte de Quinine par les jésuites 1735: Linné lui donne le nom: Cinchona. spp 1820: isolement de l'alcaloïde actif (la quinine) par Pelletier et Caventou

Artemisinine

Artemisia annua

2000 ans avant JC utilisé en Chine 1972 : Découverte par la médecine moderne comme antipaludique

06/05/2008

9

l'intérêt de la MT dans le Traitement antipaludique

2002: OMS a mis en place sa première stratégie globale en matière de médecine traditionnelle. - développer des guides d'utilisation, - développer des systèmes de standardisation et des méthodologies pour la recherche et l'évaluation des méthodes traditionnelles. 2003: Introduire des programmes de formation aux soins traditionnels et parallèles dans sept établissements d'enseignement de niveau tertiaire aux Philippines.

Actuellement

OMS appuie les pays africains des études cliniques sur des antipaludiques

06/05/2008 10

EXEMPLE D'EFFICACITE DES PLANTES MEDECINALES UTILISEES DANS Au Bénin LE TRAITEMENT ANTIPALUDIQUE EN AFRIQUE

évaluation in vitro de l'activité antiplasmodiale des extraits de quatre plantes médicinales Sur des souches de Plasmodium falciparum 3D7 5 (Chloroquinone sensibles)

Plantes utilisées Partie de la plante Type d'extraction d' Rendement CI 50% µg/ml

Argemone mexicana

feuilles

éthanoliques, dichlorométhanoliques méthanoliques

8,80% 6,35% 4,50% 5,02% 3,30% 3,50% 8,84% 5,40% 3,40% 10,70% 10,00% 6,25%

3,15 4,31 6 4,24 8,93 4,44 5 nd 14,53 nd 19,16 4

Cassia rotundifolia

Plantes entière entiè

éthanoliques, dichlorométhanoliques méthanoliques éthanoliques, dichlorométhanoliques méthanoliques éthanoliques, dichlorométhanoliques méthanoliques

Phyllanthus amarus

Plante entière entiè

Thalia geniculata

feuilles

CI50% = concentration d'extrait qui inhibe 50 % la croissance des parasites d' 50% 50% Nd : non déterminé dé terminé 06/05/2008

(Tomabu Adjobimey et al, 2004)

11

Etude rétrospective sur l'utilisation des différentes plantes Antpaludique dans différents pays africaines entre 1987 et 2007 610 plantes utilisées en Afrique

94 (15% ) bonnes activité antipaludique: IC50% au dessous de 5 µg/ml

Azadirachta indicata

(CI 50= 0,039 µg/ml)

bonne activité in vitro Aucune in vivo ( souris)

Cochlospermum sp

(CI50%= 0,93 µg/ml)

06/05/2008

(Patrice Njomnang Soh et al, 2007)

12

Nouveaux drogues Antipaludique d'origine végétale en Afrique

Lippia chevalieri (32%), Cassia occidentalis (62%) Spilanthes oleracea (6%)

Malarial-5

Mali

tazopsine Strychnopsis thouarsii Activité inhibitrice in vitro et in vivo chez les souris: réduction hépatique de 98%

cette découverte reste cependant porteuse d'espoir

06/05/2008

Madagascar

(Maëlle Carraz, et al. Décembre 2006)

13

Etudes clinique des nouvelles drogues issue de la médecines traditionnelle? mé

N'est pas aussi facile à réaliser ???? Problème !!

Patients sont presque toujours des adultes qui sont immunisés Taux de mortalités du au paludisme sévère se produit au sein des femmes enceinte et enfants qui ont une faible immunité Manque d'infrastructure adéquate dans les pays africaine de mettre en valeur la sélection des plantes intéressantes Aucun consensus même parmi les guérisseurs traditionnels, sur lesquels des préparations de plante et les dosages sont les plus efficaces

06/05/2008 14

Conclusion

Le recours à la médecine traditionnelle dans le lutte contre le paludisme semble être fréquemment utilisé en Afrique Mais Peu de données cliniques sur la sûreté et l'efficacité de la médecine traditionnelle Néanmoins, l'identification de nouvelles molécules ouvre la voie vers la recherches des nouveaux drogues pour le traitement du paludisme

Ça reste un espoir vers le futur !

06/05/2008 15

Recommandation

Encourager la recherche scientifiques dans ce domaine de lutte contre le paludisme Établir des stratégies de conservation et de culture des plantes antipaludiques Établir des règles de protection dans les internationales applicables au droit des brevets normes

Développer des projets visant à renforcer la médecine traditionnelle

06/05/2008

16

Référence bibliographique

Drissa Dialloa., Bertrand Grazb., Jacques Falquetb., Abdel Kader Traoréc., Sergio Gianid., Pakuy Pierre Mounkoroa, Adama Berthée Massambou Sackof, Chiaka Diakitéa, 2006: Malaria treatment in remote areas of Mali : use of modern and traditional medicines, patient outcome, Transactions of the Royal Society of Tropical Medicine and Hygiene, 100, P: 515-520 Maëlle Carraz., Akino Jossang., Jean-François Franetich., Anthony Siau., Liliane Ciceron., Laurent Hannoun., Robert Sauerwein., François Frappier., Philippe Rasoanaivo., Georges Snounou and Dominique Mazier, 2006: A Plant-Derived Morphinan as a Novel Lead Compound Active against Malaria Liver Stages. PLoS Med; 3(12): e513. Education et Plantes contre le paludisme: Un projet documentaire et scientifique afin de montrer l'intérêt et les besoins de la médecine traditionnelle. http://www.a360.org/article.php3?id_article=34 : inté mé http://www.a360.org/article.php3?id_article=34 F. Benoit-Vical., A. Valentin, B. Da, Z. Dakuyoc, L. Descampsd and M. Malliéa., 2003: N'Dribala (Cochlospermum planchonii) versus chloroquine for treatment of uncomplicated Plasmodium falciparum malaria, Journal of Ethnopharmacology, Vol 89, Issue 1, P:111-114 J.L. POUSSET, 2006. Place des médicaments traditionnels en Afrique, Med Trop ; 66; P:606-609 Patrice Njomnang Soha,b, Françoise Benoit-Vical, 2007: Are West African plants a source of future antimalarial, Journal of Ethnopharmacology; 114 OMS, Médecine traditionelle Aide-mémoire n° 134, Révisé mai 2003, Aiden° Ré visé http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs134/fr/: http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs134/fr/ S. Bertani E. Houël, D. Stien, L. Chevolot, V. Julliand, G. Garavitoe, G. Bourdyf and E. Houë Stien, Chevolot, Julliand Garavitoe Bourdyf Deharo,2006: Simalikalactone D is responsible for the antimalarial properties of an amazonian Deharo,2006: traditional remedy with Quassia amara L. (Simaroubaceae), Journal of Ethnopharmacology, Ed (Simaroubaceae), Ethnopharmacology, médical International, Volume 108, Issue 1, 3 P:155-157 International, 1, P:155Tomabu Adjobimey., Inès Edayé., Latifou Lagnika., Joachim Gbenou., Mansour Moudachirou., Ambaliou Sanni., C. R, 2004: Activités antiplasmodiales in vitro de quelques plantes antipaludiques de la pharmacopée béninoise Chimie 7, 1023 ­ 1027

06/05/2008

17

Chokran Misaotra tompoko!

06/05/2008

18

Information

Microsoft PowerPoint - Semaine1 LABOUDI Majda

18 pages

Report File (DMCA)

Our content is added by our users. We aim to remove reported files within 1 working day. Please use this link to notify us:

Report this file as copyright or inappropriate

573095