Read Microsoft PowerPoint - Echographie en gynécologie et obstétrique text version

Échographie gynécologique

Alexandre BEN CHEIKH « [email protected] » [email protected]

Rappels sémiologiques

Alfons Mucha La fleur (1897)

Principes

Émission d'ultrasons qui sont plus ou moins d' réfléchis par les différents composants de é fl diffé l'organisme En fonction de l'importance de la réflexion, l' ré reconstruction point par point d'une image ' d 2D Nécessite un produit de contact cutané pour cutané transmettre les ultrasons Gel

Caractérisation d'une image Caracté d' échographique

Echogénicité Echogé nicité

Plage de gris (tonalité) (tonalité Par rapport à un tissu de référence ré

anéchogène Hypo-échogène Iso-échogène Hyper-échogène

Homogénéité Homogé ité Faisceau postérieur posté

Renforcement Atténuation (Cône d'ombre) Atté d'

Milieux échographiques

Anéchogène/trans-sonore Ané chogè ne/transLiquidien (Vessie, Kyste, VB) Plage noire homogène homogè Renforcement postérieur posté

Milieux échographiques

Echogène hétérogène Echogè hé rogè

Répartition anarchique des échos

avec plage liquidiennes

Atténuants Atté Echogène homogène Echogè homogè

Fin piqueté gris, régulier piqueté ré

Ex: Foie, rate, cortex rénal ré

Réflexion totale des échos Image hyper-échogène hyper- chogè Cône d'ombre postérieur d' posté

1

Sondes

Augmentation de la fréquence: fré

Technique

Meilleure résolution spatiale ré Perte de la profondeur d'exploration d'

Type de sonde

Sectorielle à balayage Linéaire Liné Endocavitaire

Sondes

Voie sus-pubienne (ESP) susSonde sectorielle de 3.5 Mhz

Éventuellement 5 Mhz (Femme mince)

Préparation de la patiente Pré

Voie sus-pubienne susDécubitus dorsal Vessie en réplétion ré plé Idéalement à jeun (inclus la cigarette) Idé

Sonde endo-vaginale (EEV) endoSonde à secteur large Haute fréquence 7 à 10 Mhz fré

Couplage au doppler couleur

Voie endo-vaginale endoContre-indication: vierge ContrePosition gynécologique gyné Vessie vide Draps sur le pelvis

Préparation de la sonde (préservatif, gel) Pré (pré

Déroulement de l'examen l' Voie sus-pubienne susCoupe sagittale médiane mé

Axe, position et mesure de l'utérus l' uté

Déroulement de l'examen l' Voie endo-vaginale endoÉtude de l'utérus l' uté

Position, mesures, endomètre endomè Coupes sagittales et transversales Position de la sonde: cul-de-sac vaginaux cul- de-

Balayage transversal ascendant

Du vagin jusqu'au fond utérin jusqu' uté

Coupes para-médianes (trans-vésicale) para(transOvaires: aspect, taille

Étude des ovaires

Morphologie, taille Visibles au contact des vaisseaux iliaques externes

Étude systématique de l'abdomen systé l' Recherche d'un épanchement pelvien d'

2

EEV avec contraste

Injection de produit de contraste échographique en intra-utérin intra- uté

Sérum physiologique Echovist© Echovist©

Autres voies d'abord d'

Voie périnéale pé riné

Vagin Col vésical vé

Voie endo-rectale endoParamétres Paramé

Technique semblable à l'HSG Asepsie rigoureuse Etude du relief muqueux

Écho-anatomie normale gynécologique

Utérus Uté

Utérus Mesures Uté

Longueur (cm) Épaisseur (cm) Nullipare Multipare Ménopausée nopausé 5à7 7 à 10 4à7 2à3 3à6 2à 3

3

Utérus Myomètre Uté Myomè

Structure solide Peu échogène chogè Homogène Homogè

Utérus Endomètre Uté Endomè

Taille et écho-structure variable avec le chocycle Ligne de vacuité vacuité

Ligne médiane mé Hyper-échogène - chogè Hyper

Utérus Endomètre Uté Endomè

Phase folliculaire

J1à J5: J1à

Endomètre à peine visible Endomè Dédoublement de la ligne cavitaire (caillots)

J5 à J12

Augmentation de taille de l'endomètre l' endomè 2 bandes hyper-échogènes (10 mm à <J12) hyper- chogè

Phase lutéale luté

Augmentation de l'épaisseur 12-13 mm à J21 l'épaisseur 12Hyper-échogène Hyper- chogè

Ovaires

Visibles au contact des vaisseaux iliaques externes Echo-structure EchoEchogène Echogè Multiples petites images arrondies liquidiennes (follicules)

Ovaires

Variation de la taille du follicule dominant en fonction du cycle De 10 mm 20-25 mm lors de l'ovulation 20l' (toujours inférieur à 30 mm) é inf Rupture du follicule Diminution de taille Epaississement de la paroi = Corps jaune

4

Les Trompes

Normalement non visibles à l'échographie 'échographie Sauf si atteinte pathologique Pyo-salpinx PyoHydro-salpinx HydroHémato-salpinx mato-

Évolution durant la ménopause mé

Non traitée: Atrophie traité

de l'endomètre (<6 mm) l' endomè Du myomètre myomè Des ovaires

Résultats pathologiques: Ovaires

Traitée: Traité

Involution de l'utérus plus modérée l' uté modé Variations endométriales identiques à la femme endomé en période d'activité génitale pé d' activité

Pathologie ovarienne fonctionnelle

Pathologies polykystiques Ovaires micro-polykystiques microOvaires macro-polykystiques macroSyndrome de Stein-Leventhal Stein-

Kyste folliculaire fonctionnel

Contenu liquidien anéchogène ané chogè Parois fines +/- cloisons +/Pas de végétation vé De 3 à 10 cm

Vérifier la disparition après cycle suivant ou aprè mise sous pilule

5

Kyste folliculaire fonctionnel

Complication: Hémorragie intra-kystique intraKyste à contenu échogène chogè Parfois présence d'un niveau séro-hématique pré d' ro-

Kyste luéinique (du corps jaune) lué

Évolution normale du follicule ovulatoire Sécrétion de cré progestérone progesté Taille parfois importante (> 5 cm) Aspect

Contenu échogène chogè Paroi épaissie Hyper-vasculaire HyperRenforcement postérieur posté

Kyste luéinique (du corps jaune) lué

Doit disparaître au 2e trimestre disparaî

Diagnostic différentiel diffé

GEU ++ Masse ovarienne pleine

Pathologie ovarienne organique

Pathologie ovarienne organique

Tumeurs kystiques

Contenu anéchogène, paroi fine ané chogè Persistant au delà de 3 cycles et sous pilule delà

TUMEUR OVARIENNE Toute masse non fonctionnelle est suspecte et doit être enlevée enlevé

Cystadénome séreux

6

Pathologie ovarienne organique

Tumeurs solides

Augmentation de taille de l'ovaire l' Masse englobant l'ovaire l'

Tumeurs organiques ovariennes

Adénocarcinome Adé Kyste endométriosique endomé Kyste dermoïde dermoï Tumeurs rares

Pronostic très défavorable trè dé ·Solide ·Kystique ·Mixte

Tumeurs mixtes

Kyste à paroi épaissie Avec végétation ou cloisons épaisses vé

Tumeurs organiques ovariennes

Adénocarcinome Adé Kyste endométriosique endomé Kyste dermoïde dermoï Tumeurs rares

Contexte clinique ·Hypofertilité Hypofertilité ·Douleurs pelviennes chroniques Formation kystique Uni/multiloculaire Présence de fins échos internes Pré Parois épaisses

Tumeurs organiques ovariennes

Adénocarcinome Adé Kyste endométriosique endomé Kyste dermoïde dermoï Tumeurs rares

Tératome ovarien 25% des tumeurs organiques 90% sont bénins bé Dysembryome Contingent hétérogène hé rogè ·Graisse ·Calcifications ·Masse tissulaire

Tumeurs organiques ovariennes

Adénocarcinome Adé Kyste endométriosique endomé Kyste dermoïde dermoï Tumeurs rares

Diagnostic après exérese aprè exé Histologie Tumeurs Séreuses Sé ·Cystadénomes Cystadé ·Cystadénocarcinomes Cystadé Tumeurs mucineuses Métastases

Pathologie tubaire

Echographie normale Salpingite Pyosalpinx Hydrosalpinx GEU

7

Pathologie tubaire

Salpingite Pyosalpinx Hydrosalpinx GEU Image liquidienne latéro-utérine laté ro- uté Paroi épaisse En dedans des ovaires EEV ++ Fins échos: Pus Salpingite

Pathologie tubaire

Image tubulée liquidienne tubulé Anéchogène Ané chogè Latéro-utérine Latéro- uté

Pyosalpinx Hydrosalpinx GEU

Pathologie tubaire

Facteurs de risque

Salpingite Pyosalpinx Hydrosalpinx GEU

·ATCD de chirurgie/infection tubaire ·Stérilet Sté ·Tabac ·Micropilule, FIV URGENCE Diagnostique Thérapeutique Thé Douleurs ou métrorragies + HCG mé

Pathologie tubaire

EEV ++ Salpingite ·Absence d'oeuf intra-utérin d'oeuf intra- uté ·Présence d'un oeuf extra-utérin Pré d' extra- uté Pyosalpinx ·Masse latéro-utérine laté ro- uté ·Hématosalpinx pré Hydrosalpinx ·Corps jaune présent ·Hémopéritoine si rupture mopé GEU

GEU

Torsion d'annexe d'

8

Pathologie utérine uté

Myomes Adénomyose Adé Pathologie de la cavité cavité

Fibromes Tumeurs bénignes mésenchymateuses bé mé Aspect variable selon la topographie Sous muqueux

·Image arrondie, hypo-échogène hypo- chogè ·Déforme la cavité cavité ·disparition de la ligne de vacuité vacuité

Pathologie utérine uté

Myomes Complications possibles

·Hémorragie occulte ·Compression Adénomyose Adé ·Hypo-fertilité Hypo-fertilité ·Nécrobiose

Intra-mural/interstitiel Intra- mural/interstitiel

·Image hypo-échogène, parfois calcifiée hypo- chogè ne, calcifié

Pathologie de la cavité cavité

Sous séreux sé

·Masse extra-utérine, raccordé à l'utérus extra- uté raccordé uté ·Déformation des contours

Nécrobiose

Myome utérin sous-muqueux uté sous-

Myome utérin intra-mural uté intra-

Myome utérin sous-séreux uté sousMyomes

Pathologie utérine uté

Lésion d'endométriose au sein du myomètre d' endomé myomè Échographie peu informative IRM ++ Plages hyper-échogènes dans le myomètre hyper- chogè myomè Asymétrie de taille du myomètre Asymé myomè

Adénomyose Adé Pathologie de la cavité cavité

9

Pathologie utérine uté

Myomes Adénomyose Adé Pathologie de la cavité cavité

PATHOLOGIE TUMORALE

Cancer du col utérin uté

IRM

Cancer de l'endomètre l' endomè Femme ménopausée mé nopausé Augmentation de l'épaisseur de l'endomètre l'épaisseur l' endomè Cancer de l'endocol l'

·Augmentation du volume du col ·Augmentation du volume global de l'utérus l' uté

Polypes

·Image hyper-échogène dans la cavité hyper- chogè cavité ·EEV + Agent de contraste

Hyperplasie de l'endomètre l' endomè

·Augmentation de l'épaisseur de l'endomètre l'épaisseur l' endomè ·Hormono-dépendant) Hormono- pendant)

Épaississement de l'endomètre l' endomè

5 mm 13 mm

22 mm

Pathologie utérine uté

Myomes Adénomyose Adé Pathologie de la cavité cavité

PATHOLOGIE NON TUMORALE Rétention de produit ovulaire après FCS aprè Ligne vacuitaire non visible dans sa totalité totalité Endométrite Endomé Infection de l'endomètre l' endomè Pas de signe spécifiques spé Stérilet Sté Bonne position Perforation

Conclusion

L'échographie est l'examen de première 'échographie l' premiè intention pour l'étude du pelvis chez la l'étude femme Innocuité Innocuité Facilité de réalisation Facilité ré Voie endovaginale: plus informative endovaginale:

10

Échographie obstétricale

Alexandre BEN CHEIKH « [email protected] » [email protected]

Introduction

Examen de référence pour la surveillance de ré la grossesse Terme en semaines d'aménorrhée (SA) d'amé norrhé Datation à partir de la date du premier jour des dernières règles (soit 2 semaines de plus derniè rè que la durée réelle de la grossesse) duré ré

Charles Mingus 1922 1979

Introduction

3 examens échographique obligatoires

1. 2. 3.

Échographie du premier trimestre

Réalisée avant 12 SA (idéalement 9-10 SA) alisé (idé 9Obligatoire pour la déclaration de grossesse (avant 15 SA) dé

Premier trimestre 5e mois 8e mois

A tous moment en cas de:

Métrorragies Douleurs pelviennes Masse annexielle

Échographie du premier trimestre

BUT Affirmer Grossesse intra-utérine évolutive intra- uté ELIMINER une GEU Nombre de sacs et d'embryons d' Absence de pathologie ovarienne

4.5 SA

Sac gestationnel

8 SA 5 SA

FORME TAILLE

trophoblaste

11

Cavités Cavité

1. 2.

Annexes embryonnaires

Vésicule vitelline

Première structure visible dans le sac Premiè gestationnel Signe la localisation endo-utérine de la endo- uté grossesse et la présence d 'un embryon pré

Cavité amniotique Cavité Coelome extra-embryonnaire extra-

Cordon ombilical

Échographie du premier trimestre

Datation précise de la grossesse pré

Diamètre du sac ovulaire (à partir de 5 SA) Diamè (à Diamètre crânio-caudal de l'embryon (6 SA) Diamè crâniol'

Échographie du 5e mois

Échographie morphologique Permet de dépister d'éventuelles dé d'éventuelles malformations foetales foe Biomètrie Biomè Vérifier la bonne croissance staturo-pondérale staturo- pondé

Diamètre bipariétal (DBP) Diamè biparié Diamètre abdominal transverse (DAT) Diamè Mesure du fémur fé

Corrélation assez fiable au terme de la Corré grossesse entre 8 et 12 SA

EEV plus sensible (Détection du sac ovulaire (Dé dès la 4e SA)

Échographie du 5e mois

Topographie du placenta par rapport au col Quantité de liquide amniotique Quantité

Paramètres céphaliques: PC & DBP

Abdomen (DAT et ciconférence)

Fémur

Biométrie Biomé

12

Échographie du 8e mois

Croissance staturo-pondérale staturo- pondé Présentation du foetus Pré

Grossesse pathologique

Suspicion de fausse couche

Persistance de l'oeuf l'oeuf Rétention de matériel ovulaire (curage) maté

Réalisation d'une amniocentèse d' amniocentè

Prélèvement de liquide amniotique pour étude Pré caryotypique

Surveillance d'un RCIU d' Surveillance en cas de pathologie maternelle

Conclusion

L'échographie obstétricale est l'examen de 'échographie obsté l' base dans la surveillance de la grossesse Facilité d'utilisation Facilité Innocuité pour le foetus Innocuité

MERCI

13

Information

Microsoft PowerPoint - Echographie en gynécologie et obstétrique

13 pages

Find more like this

Report File (DMCA)

Our content is added by our users. We aim to remove reported files within 1 working day. Please use this link to notify us:

Report this file as copyright or inappropriate

762155