Read 2008-N12 septembrephoto300.pdf text version

Journal d'informations positives et alternatives - Numéro 12 - Sept Oct 2008

L'Être au monde est une parution mensuelle vendue par abonnement, voir bulletin en page 2.

Spiruline en Inde, le nutriment ideal

Le corps vibratoire Energie libre

Sommaire détaillé : page 2 ­ ISSN : 1958-3842 ­ Magazine 12 pages

N° 12

ACTUALITÉS

Prolongation du moratoire sur le Soja brésilien

Après concertation avec le ministre brésilien de l'Environnement et plusieurs ONG dont Greenpeace, l'association des revendeurs de soja Abiove a décidé de prolonger jusqu'en juillet 2009 le moratoire interdisant l'achat de soja en provenance de terres amazoniennes récemment déboisées. En vigueur depuis juillet 2006, il s'oppose également à ce que les agriculteurs exerçant en Amazonie aient recours à des travailleurs forcés ou en situation précaire. Une décision salutaire alors que la pression agricole se fait de plus en plus forte sur la forêt amazonienne, notamment avec une culture du soja, qualifiée par Greenpeace de «nouvelle menace pour l'Amazonie».

Plus d'info www.univers-nature.com

Transport fluvial pour la grande distribution

Début Juillet, six grandes enseignes de distribution ont souscrit au protocole ÿgrande distribution et transport fluvialY applicable sur lÊaxe RhôneSaône. En présence des représentants locaux de lÊEtat, de la Compagnie nationale du Rhône et des Voies Navigables de France, Auchan, Casino, Carrefour, Conforama, Ikea et Leroy-Merlin se sont engagés à privilégier la voie fluviale pour lÊacheminement de leurs denrées non alimentaires. A terme cette décision aura pour effet de soustraire des routes lÊéquivalent de 5 850 poids lourds par an, soit environ 1469 tonnes de CO2 non émises. On espère que le concept donnera des idées à dÊautres/

Plus d'info www.univers-nature.com

Réveil progressif des chinois ?

Bonne nouvelle derrière l'histoire de la petite chanteuse qui n'était pas assez jolie pour les JO. La fillette Yang Peiyi, n'était pas assez jolie aux yeux d'un ponte du Parti communiste pour monter sur scène à la cérémonie d'ouverture des Jeux et a été remplacée par une «doublure». La bonne nouvelle, c'est que des Chinois l'ont su, eux qui prennent de plus en plus la parole. Certes, on ne les a pas vus manifester dans les rues de Pékin, mais ça jase sur internet. Sur le site de la chanteuse qui l'a remplacée, LIN Miaoke on pouvait lire plus de 300 commentaires d'internautes. Environ la moitié l'appuyait, l'autre trouvait anormal qu'elle se soit retrouvée sur scène, à la place de la petite aux dents de travers. Donner son avis, ce pourrait être le début d'une bonne habitude pour les chinois !

Plus d'info www.cyberpresse.ca

Le camping bio arrive

Trouver un compromis entre camping organisé et camping sauvage. CÊest lÊidée dÊun couple, Céline et Philippe Bossanne qui ont développé en France une certaine idée du camping à lÊaméricaine dans de grands espaces. LÊobjectif dÊHuttopia (cÊest leur marque) est de trouver des sites naturels dÊexception, de concevoir et verte de le nature. La société a créé un partenariat avec lÊOffice National des Forêts pour intégrer ses campements dans lÊenvironnement existant en préservant les spécificités naturelles de chaque site. AujourdÊhui les campings Huttopia gèrent quatre sites en France, Rambouillet, Versailles, Font- Romeu et Rillé. Sur ces terrains vous pourrez : camper sous la tente ou dans les cabanes, roulottes et canadiennes Huttopia, sÊaccommoder dÊun confort préservé mais plus simple que chez soi, sÊapprovisionner sur les marchés locaux, vivre sans téléphone ni télévision dans des sites privilégiés en pleine nature, ne rien faire ou au contraire sÊactiver sur un VTT ou un canoë... Bref vivre les choses simplement et directement. Vivement lÊété prochain quÊon essaie !!

Plus d'info www.huttopia.com http://cdurable.info

Des algues gloutonnes en CO2

Des microalgues, gourmandes en dioxyde de carbone pour compenser les émissions de CO2. Les chercheurs du MIT (Massachusetts Institut of Technologie, USA) ont testé avec succès un procédé original. L'idée consiste à dérouter les fumées d'échappement d'installations polluantes, centrales à charbon ou usines, et à les injecter avec de l'eau dans des «photobioréacteurs», de gros tubes transparents contenant des algues qui se repaissent de gaz suivant le principe de la photosynthèse. Après passage dans un bouillon d'algues, les fumées sont ressorties purgées, selon l'ensoleillement, de 50 à 82% de leur CO2 et de 85% de leurs oxydes d'azote (NOx), ayant un impact important sur l'effet de serre. Mais le concept va plus loin : plutôt que d'être entreposées, ces algues peuvent ensuite être pressées pour fabriquer du biodiesel, pour le transport aérien, par exemple. Le CO2 contenu dans le biodiesel sera certes relâché dans l'atmosphère mais il aura eu une double utilité énergétique, d'abord dans l'usine puis dans le réacteur de l'avion. Après pressage, les résidus d'algues peuvent aussi devenir des engrais minéraux. Toutes ces pistes restent à creuser, et les procédés industriels à définir. A suivre donc...

Plus d'info http://terresacree.org

implanter des structures dÊaccueil en minimisant lÊimpact sur lÊenvironnement et inviter leurs clients, à venir partager en famille des moments de détente dans le respect et la décou-

Echec au brevetage Haricot Mexicain

La biopiraterie, cÊest-à-dire lÊappropriation de plantes et remèdes traditionnels par de grandes entreprises, commence à se heurter à la loi. Par une décision de justice qui fera date, les Etats-Unis ont annulé le brevet sur un haricot mexicain quÊavait déposé une entreprise de semences du Colorado. Ce brevet permettait à la firme de toucher de lÊargent pour chaque livre de ce haricot que le Mexique exportait aux Etats-Unis, et ce, bien que celui-ci ait été cultivé au sud du Rio Grande depuis des siècles. La FAO ainsi que dÊautres organismes internationaux ont déposé un recours et le haricot jaune appartient de nouveau aux agriculteurs mexicains. Ouf !

Plus d'info http://contreinfo.info/

2

septembre/octobre 2008 - N°12

SOMMAIRE - EDITO

2 3 4

Actualités Edito et sommaire Dossier

· Spiruline,

Nouvelle formule

Un changement de formule nÊest jamais simple. Il y a ceux qui préféraient lÊancienne version, il y a les enthousiastes, il y a ceux qui se demandent pourquoi et puis il a la réalité. LÊEtre au monde entame sa 2ème année (en fait depuis juin dernier) et nous souhaitons, pour nous développer, apporter un plus au journal, tout en tenant compte de notre réalité financière. Dans cet esprit, nous voulions augmenter la pagination pour que le journal sÊétoffe un peu, puis progressivement passer à la couleur et faire évoluer la maquette. Comme souvent, nous ne pouvons pas tout faire en même temps et nous avons du établir des priorités, en choisissant de privilégier lÊaugmentation du nombre de pages, quitte à réduire légèrement la fréquence de parution. CÊest pourquoi lÊEtre au monde passe de 8 à 12 pages, avec une couverture en couleur et change sa fréquence de parution. Il y aura désormais 6 numéros par an au lieu de 10, soit un journal tous les 2 mois. Mais rassurez-vous, sur une année, le volume dÊinformation est équivalent et surtout ce rythme qui espace les bouclages nous laissera plus de temps pour la recherche dÊinformation, et le traitement des sujets. Le fait dÊavoir plus de pages par numéro nous permettra aussi de consacrer davantage de place aux sujets qui le méritent, et de faire des numéros thématiques plus complets. Pour être tout à fait franc, cette formule présente aussi lÊavantage de réduire les frais postaux. LÊéconomie réalisée sur les envois nous a tout simplement permis de financer la couleur sur la couverture : tout est parfait ! Mais il nous reste encore beaucoup à faire, nous devons réaliser le site Internet, faire un toilettage de la maquette, éditer un numéro spécial avec tous les dossiers de lÊannée et dans quelques temps, adopter la couleur pour toutes les pages. Un beau programme/ Christophe GUYON

« L'Être au monde » est une publication mensuelle de EAM Productions, SARL de presse. · Abonnements : L'Être au monde · Service Abonnements : 34, avenue du Général Leclerc 92260 Fontenay aux Roses · Contact : [email protected] · Rédaction : 34, avenue du Général Leclerc 92260 Fontenay aux Roses · Contact: [email protected] · Directeur de publication, rédacteur chef : Christophe Guyon · Ont collaboré à ce numéro : Stéphane Carmex, Sylvie Simon, Christophe Guyon · Coordination et relecture : Hélène Roucou-Leterrier, Bernadette Guyon · Conception maquette : Francette Cerisier · Mise en page Tina Behnke · Crédit photos : Muriel Daube, Sharana, Nasa, Fotolia.com · Imprimé sur papier recyclé par Chevillon, Sens (89). « L'Être au monde » est une marque déposée · Numéro ISSN : 1958-3842 · Dépôt légal : Septembre 2008 · Abonnement annuel : France 35 e, DOM/TOM et Etranger 40 e. Abonnement annuel PDF : 29 e.

le nutriment idéal

Reportage en Inde où une exploitation artisanale produit de la spiruline pour des programmes de nutrition des enfants.

· Les

trésors de l'algue verte

Déjà connu des Aztèques, ce micro-organisme est doté de propriétés nutritives étonnantes. Sa culture dans les pays en voie de développement pourrait être une réponse à la malnutrition.

7

Technologie innovante

· Energie

libre, la difficulté d'émerger

Cette énergie gratuite et totalement alternative, est la solution pour demain. Mais la mise au point de ces systèmes novateurs reste assez complexe.

8

Santé

· Le

corps vibratoire

La physique moderne a prouvé que la matière telle que nous la connaissons n'existe pas, elle n'est qu'une forme condensée de l'énergie et cette énergie, en perpétuelle vibration, ne serait que de la lumière condensée.

11

Connaissance

· E.T.,

les langues se délient

Après les révélations de l'ex-ministre de la défense canadienne, c'est l'astronaute Edgar D. Mitchell qui a reconnu cet été l'existence de vie extraterrestre.

12

En Bref

· Le Japon en tête de la réduction de CO2 · Planète attitude Junior · Subventions agricoles liées au respect de la nature · Les millionnaires de l'Internet pour l'éco-business · Plus de sacs plastiques en Chine

BULLETIN D'ABONNEMENT

A renvoyer à : « L'Être au monde » Service Abonnements: 34, avenue du Général Leclerc 92260 Fontenay aux Roses Contact : [email protected]

OUI, je m'abonne à «L'Être au monde» version papier , pour un an, soit 6 numéros bimestriels pour la somme de 35e pour la France métropolitaine, 40 e pour les Dom Tom et l'étranger. OUI, je m'abonne à «L'Être au monde» version PDF , pour un an, soit 6 numéros bimestriels pour la somme de 29e pour la France les Dom Tom et l'étranger. ET, je soutiens le développement du journal « L'Être au monde » et je verse la somme de...........................................................................

Mme Mlle M. Nom, prénom : ................................................................................................................................... Adresse : ................................................................................................................................................................................. Code Postal : ............................. Ville : ..............................................................................Pays : ...................................................... e-mail : .............................................................................................

Date et Signature :

Veuillez trouver ci-joint mon règlement par : Chèque à l'ordre de EAM Productions Mandat postal

septembre/octobre 2008 - N°12

3 3

DOSSIER

Spiruline en Inde, le nutriment idéal

A quelques kilomètres de Pondichéry en Inde du Sud, l'association Sharana vient de démarrer une unité de production de spiruline. Un procédé original de culture assure de bons rendements et pourrait faire école. Le but est de produire le plus simplement possible un complément alimentaire à haute valeur destiné aux populations locales. Nous avons fait le voyage pour découvrir l'installation.

Notre point de rencontre était fixé à Pondichéry dans le centre ville, au siège de lÊassociation Sharana. Dans cette ancienne maison Tamoule, nous rencontrons la responsable indienne de lÊassociation, Rajkala, ainsi que Muriel et Robert Baube qui, eux, sÊoccupent de Sharana France. Le couple à lÊorigine du projet va nous conduire à Aranganur, la ferme de production de spiruline. Nous reprenons donc une voiture pour traverser la ville, direction plein sud, sur la route de Cuddalore. Pondichéry est une cité au nom évocateur : ancien comptoir français, on pense aux épices, aux odeurs, à lÊocéan indien, à ce point dÊarrivée des bateaux chargés de marchandises après avoir traversé le golfe du Bengale/ Mais ÿPondyY, comme on dit ici, est aussi une ville assez importante avec un flot impressionnant de 2 roues, de bus, de camions, de rickshaws (pousse-pousses motorisés ou non), de piétons. Tout ce beau monde se croise, se double, se suit dans un concert de klaxons et une confusion indescriptible, propre à toute agglomération indienne. Bref, en suivant le flot du trafic, grâce à notre chauffeur - que rien ne peut perturber - nous sortons des faubourgs de la ville en nous glissant dans ce mouvement de circulation quasiorganique, régie par des règles qui restent pour moi encore mystérieuses ! Nous traversons les 3 rivières et le paysage sÊaplatit soudain, laissant appa4

raître une route bordée de rizières, de cocoteraies et de champs de cannes à sucre à perte de vue. Au bout de 20 mn nous arrivons devant la ferme : une haie dÊarbustes et de cocotiers délimite le terrain sec, des rizières avoisinantes. Là, deux femmes indiennes nous attendent pour accompagner notre visite. Sous la direction de Muriel et Robert, la ferme fonctionne avec ces 2 salariées qui ont initialement reçu une formation de 3 jours à lÊunité de production de spiruline dÊAuroville (située à 3/4 dÊheure dÊici), puis ensuite pendant 2 mois sur le site dÊAranganur. Devant lÊunique bâtiment du terrain, on aperçoit quatre bassins de 27 m chacun, produisant au total 1 Kg de spiruline sèche par jour.

ner les sels. Il se produit alors un choc osmotique (car le pH de la spiruline est largement supérieur à celui de lÊeau de rinçage) : la paroi de chaque cellule de spiruline explose laissant sortir lÊensemble des micronutriments. Le résultat est une oxydation des vitamines et enzymes, qui réduira la qualité finale de la spiruline. CÊest pourquoi ici, on va enlever lÊexcès dÊeau à fort pH et les sels, sans laver la spiruline, mais uniquement à lÊaide dÊune presse manuelle. Cette technique conserve lÊintégrité des micronutriments de la spiruline en évitant le choc osmotique. Ensuite, pour obtenir un séchage homogène, la précieuse pâte est mise sous forme de ÿ spaghettis Y, lesquels seront disposés sur des tamis au soleil sur la terrasse. Cependant, si le séchage au soleil est bénéfique pendant les 2 ou 3 premières heures, au-delà de cette durée, le soleil ÿcuitY la spiruline, détruit les enzymes et les pigments (phycocianine et chlorophylle) extrêmement précieux pour la santé. Mais pas question dÊutiliser un four, Muriel et Robert ont conçu un

Le soleil et lÊeau pour seules ressources

Ici le soleil tape dur. Sa présence est indispensable pour permettre la reproduction de lÊalgue verte dans les bassins et cÊest grâce à lui que la production est aussi forte. Chaque jour la spiruline est recueillie manuellement sous forme de pâte, mais elle nÊest pas directement comestible. LÊeau du bassin est à un pH de 10.5, et notre estomac ne pourrait la supporter. A ce stade, certains producteurs de spiruline lavent la spiruline avec de lÊeau afin de réduire le pH et dÊélimi-

séchoir écologique utilisant la chaleur du soleil tout en protégeant la spiruline de ses rayons. CÊest un courant dÊair chaud créé par convection naturelle qui va réaliser le séchage adéquat. La qualité de lÊalgue produite est ainsi optimale et cÊest, à ce jour, la seule installation dans le sud de lÊinde à utiliser ce procédé quÊils souhaiteraient voir se généraliser. SÊajoute à cela le fait que lÊexploitation est située au-dessus dÊune nappe phréaseptembre/octobre 2008 - N°12

tique de très bonne qualité (grande chance en Inde !), lÊalgue produite ne sÊen trouve que mieux. Outre le soleil et lÊeau, la spiruline, qui se multiplie grâce à la photosynthèse, a besoin dÊêtre agitée très régulièrement. Ici à Aranganur, lÊeau des bassins est agitée manuellement pour faciliter son oxygénation et aider la spiruline à fixer le carbone de lÊair. Il faut aussi ÿnourrirY la spiruline en culture. A chaque fois que lÊon récolte de lÊalgue, il faut compenser en apportant des nutriments extérieurs (essentiellement carbone, azote, fer). Comme dans la plupart des fermes de spiruline, Muriel et Robert utilisent des engrais agricoles classiques qui présentent toujours les mêmes concentrations et facilitent les dosages. Mais ils souhaitent désormais utiliser progressivement des engrais complètement naturels. Grâce à Aqua Dyn (Auroville), des recherches sont en cours pour étudier les effets sur la spiruline de lÊeau dynamisée et informée avec les divers minéraux nécessaires.

Pour la nutrition des enfants

AujourdÊhui environ 70% de la spiruline produite à Aranganur est destinée aux programmes de nutrition pour les enfants parrainés par Sharana, mais aussi au profit dÊautres ONG : Association ÿInfant IndiaY pour les cours du soir dans un bidonville, ÿArul AshramY pour les enfants séro-positifs, ÿPartage dans le mondeY pour leurs dispensaires. Une partie de la spiruline est vendue sur

Première récolte en 15 jours

Tout a été très vite pour le lancement de cette production. Après les travaux de construction, le 1er Février dernier la souche en provenance dÊAuroville a Christophe GUYON été introduite dans le premier bassin et 15 jours plus tard un essai de récolte avec les informations de l'association était réalisé. Mais lÊaventure a commenSharana. Credit Photo Muriel Baube cé 6 ans plus tôt, lorsque le couple, déjà investi à Sharana : Créer de l'autonomie Sharana (voir encadré) découvre cette algue grâce L'association a pour mission de contribuer au développement durable des populations en difficulté dans à un prêtre belge, le Frère la région de Pondichéry au sud-est de l'Inde. L'approche de l'association est volontairement globale pour ÿShantiY, installé depuis développer des programmes simultanément dans les domaines économique, éducatif, santé, social... de nombreuses années C'est cette aide globale qui donnera aux populations les moyens d'être autonomes par une complémendans des villages indiens. tarité des actions sociales et économiques. Passionné par le pouvoir des plantes, il soigne les Sharana met en oeuvre des moyens adaptés pour : pauvres uniquement avec 1-Faciliter l'accès à la scolarisation par le parrainage d'enfants des plantes et cultive, entre 2-Entreprendre un travail de soutien et de responsabilisation auprès des familles autres, la spiruline. ÿNous 3-Permettre l'accès à l'emploi par la formation et le financement de projets (micro-crédits) sommes restés interloqués 4-Améliorer les conditions de vie, de santé, d'hygiène et l'accès à des logements décents. par les propriétés de cette 5-Soutenir les populations les plus vulnérables : les enfants, les femmes, les handicapés... algue, et par les résultats de ce prêtre qui stabilisait tous ses patients atteints Ce projet associatif est surtout le fruit d'une rencontre entre le couple Muriel et Robert et Rajkala. Cette du SIDA.Y se souvient femme d'action indienne déjà impliquée dans d'autres programmes humanitaires souhaitait créer son association pour mettre en oeuvre sa propre philosophie de développement. Elle le fera en 2000 et deMuriel. En bon ingénieur agrono- mandera au couple de l'aider dans cette mission. Ce sont eux qui créeront Sharana France, notamment me, la jeune femme se do- pour récolter des fonds, trouver des candidats au parrainage des enfants et assurer le lien entre les parcumente alors sur le sujet, rains et les actions sur le terrain en Inde. Avec la ferme de production de spiruline, ils ont réussi à associer rencontre avec son mari un projet économique à une action humanitaire, en créant un procédé respectueux de l'environnement des chercheurs français, et le plus simple possible, afin qu'il soit reproductible dans d'autres endroits de la planète. des producteurs en France et en Inde, pour enfin décider de se lan- le marché de Pondichéry pour assurer le Plus d'info cer dans la production en Inde, à visée financement des charges de fonctionne- www.sharana.fr ment de lÊunité de production. humanitaire. Contact mail : [email protected]

septembre/octobre 2008 - N°12

Cette vente est importante car elle permettra aussi de financer de nouveaux projets. Muriel et Robert voient déjà lÊétape suivante : ÿSi le marché pondichérien confirme cet enthousiasme, et que les ventes soient satisfaisantes, nous envisageons de doubler les bassins en 2009, pour passer à 8. Cela nous permettra de pouvoir distribuer une plus grande quantité de spiruline gratuitement aux personnes qui en ont besoinY.

5

DOSSIER

Les trésors de lÊalgue verte

Déjà connu des Aztèques, redécouvert dans les années 60, ce micro-organisme est doté de propriétés nutritives étonnantes. Sa culture dans les pays en voie de développement se présente comme une réponse à la malnutrition

LÊhistoire de cette espèce dÊalgue bleuverte, ni tout à fait végétale ni tout à fait animale, remonte bien avant la conquête de lÊAmérique. Les premiers espagnols arrivés sur ces terres nouvelles découvrirent que les Aztèques tiraient déjà du grand lac Texcoco, près de Mexico, une sorte de ÿ boue Y bleue-verte à haute valeur nutritive, le tecuitlatl ou spiruline. Mais pour les conquistadors cette algue nÊa pas dÊintérêt, comparée au cacao et au maïs, elle sera tout simplement ignorée. En Afrique, certaines peuplades du Sahara récoltent depuis très longtemps, dans le lac Tchad, une substance semblable, le dihé, qui est notamment consommée par les femmes enceintes et pendant les périodes de pénurie alimentaire. Une mission scientifique redécouvrira dans les années 60, les vertus de la spiruline en observant la résistance physique de ces peuplades tchadiennes consommant la bouillie verte quÊils récoltent à la surface des mares. système immunitaire. Elle se développe dans une eau ayant un pH compris entre 9 et 10 (très alcalin) ce qui la rend très résistante aux contaminations pathogènes et facilite sa conservation une fois séchée. Avec de telles performances nutritives, la spiruline se présente donc comme une vraie solution pour lutter contre la malnutrition. Des essais cliniques réalisés par Antenna Technologies, une organisation humanitaire suisse, et le Medical College of Maduraï dans le sud de lÊInde et présentés au Congrès Mondial de la Nutrition en 1999 ont montré quÊun à trois grammes de spiruline par jour, pendant 4 à 6 semaines, peuvent suffire à complémenter efficacement les repas des enfants de 0 à 5 ans. cuisson), une durée de conservation très longue pour lÊalgue séchée (au moins un an), des facilités de conditionnement et de transport (pas besoin de froid, faible encombrement et faible poids).

Une culture en progression

Globalement, la consommation de spiruline connait une forte augmentation aussi bien au nord quÊau sud de la planète. Déjà les sportifs, et notamment les culturistes, lÊont adoptée pour ses vertus de remise en forme, certains naturopathes et diététiciens la recommandent en complément alimentaire, aux EtatsUnis, elle est consommée pour faire maigrir les obèses (sic). Mais surtout, et cÊest le plus important, des ÿfermesY de production ont été mises sur pied notamment au Pérou, au Togo, au Burkina

Une production facile à mettre en fluvre

Le système de production de la spiruline est très simple, adapté aux pays en voie de développement. Il utilise des matériaux et des équipements disponibles localement, appropriés à la culture de petite échelle. Réalisée en bassin, la production de lÊalgue nécessite peu dÊeau (4 fois moins dÊeau et 20 fois moins de

Un cocktail nutritif

CÊest en plaçant la spiruline entre 2 lamelles de microscope que lÊon comprend lÊorigine de son nom, en raison de sa forme de ressort spiralé. La spiruline est en fait une Cyanobactérie cÊest à dire une bactérie capable de photosynthèse : elle absorbe le CO2 de lÊatmosphère et rejette de lÊOxygène. Sa valeur nutritionnelle va bien au delà de sa teneur (très élevée) en protéines : elle est une des plus riches sources connues en provitamine A et en fer assimilable, tout en contenant de hauts niveaux de la rare vitamine B12, ainsi que dÊacide gamma-linolénique (GLA) et dÊautres acides gras essentiels. Outre sa composition (voir encadré), la spiruline présente de nombreux avantages nutritionnels : ses micro-nutriments sont très facilement assimilables, car il nÊy a pas de parois cellulosiques (membrane du noyau). Elle a une activité antibactérienne et anti-virale qui renforce le

6

Faso, en Chine, en Inde, et au Vietnam pour répondre à des besoins autrement plus urgents que représentent la faim et la malnutrition. CG

Composition de la Spiruline

La composition de la spiruline en fait un complément nutritionnel de tout premier choix : 65 % Protéines (elle comporte toute la chaîne des acides aminés essentiels), 15 % Carbohydrates (glucides très intéressants en tant que source de phosphore), 9 % Minéraux (fer, magnésium, calcium, potassium...), 6,5 % Lipides (acides gras essentiels poly-insaturés, dont l'acide g-linoléique), Vitamines (B-Carotène, vit E, BI, B2, B6, B12,...), Oligo-éléments (zinc, cuivre, chrome, manganèse...), 3 % Eau, 1,5 % Fibres.

surface que le soja pour un rendement en protéine équivalent). Le système de culture est écologique et présente de nombreux avantages : un taux de croissance très rapide, une production toute lÊannée, un respect de lÊenvironnement (pas de lessivage polluant pour les sols) de faibles dépenses dÊénergie (pas de

Plus d'info www.antenna.ch association humanitaire bien documentée http://www.spirulinedugarlaban.com une exploitation en France «Spiruline, l'algue bleue de santé et de prévention», Editions du Dauphin (voir dernière page). Credit Photo Muriel Baube

septembre/octobre 2008 - N°12

TECHNOLOGIE INNOVANTE

Energie libre, la difficulté dÊémerger

L'énergie libre est porteuse de grands espoirs, mais la mise au point de ces systèmes reste complexe.

Un procédé dÊénergie libre est un système produisant de lÊélectricité quasiment gratuitement et avec un rendement très élevé, parfois supérieur à un. Dans ce cas, le procédé produit plus dÊénergie quÊil en consomme, contrairement à nos système actuels qui tous se bornent à transformer une énergie en chaleur ou en électricité avec une perte assez importante (charbon/ électricité, barrage hydraulique/électricité, gaz/chaleur, uranium/chaleur/électricité). Même les énergies renouvelables que sont le solaire ou lÊéolien, si elles présentent lÊavantage dÊutiliser une source dÊénergie gratuite, ne font que transformer le soleil ou le vent en chaleur ou en électricité: parfois à obtenir de bons résultats, mais ne savent pas les reproduire ou nÊont pas les moyens dÊindustrialiser cette démarche. Ensuite, sans sombrer dans la paranoïa totale, une grande prudence règne dans le milieu de ces chercheurs, car remettre en cause certains dogmes scientifiques, cÊest prendre le risque de se faire honnir. Souvenons-nous de Galilée qui fut emprisonné pour avoir eu le culot de prétendre que la terre tournait, quelle idée !! De plus, celui qui inventera un appareil fournissant gratuitement de lÊélectricité se mettra à dos les maîtres du pétrole, de lÊélectricité, et du nucléaire réunis. Ca fait du monde ! Donc certains passionnés mingbird. Ce système - connu dans le milieu de lÊénergie libre - remplace les bobinages dÊun moteur électrique par des aimants permanents et génère une rotation sans apport dÊélectricité. En couplant ce moteur à une génératrice électrique à haut rendement on obtient de lÊélectricité gratuite.

Reports sans explications

LÊidée de cette entreprise de Montréal était de faire une sorte de grande démonstration publique. Pour cela, elle devait ÿrecruterY plus dÊun million de témoins qui auraient la charge de se présenter à lÊune des 100 représentations publiques organisées en Amérique du nord. Elles devaient initialement Au-delà des lois de Le moteur Perendev avoir lieu le 10 Juillet 2007, la physique Le système à énergie libre présenté par I.T.E.C s'apparente à un moteur puis sans raison, il nous a Perendev, du nom de l'inventeur qui a déposé le brevet. Il s'agit donc d'un été signifié que lÊopération De plus, ce quÊon appelle moteur sans alimentation électrique dans lequel on a placé de puissants était reportée au 10 Juillet énergie libre est souvent aimants en répulsion entre le stator et le rotor. En inclinant ces aimants 2008, et puis fin juillet 2008 - mais pas exclusivement de quelques degrés par rapport au rayon du rotor, la force de répulsion le site web de I.T.E.C, sans une technique basée sur les des aimants permanents entraîne un mouvement du rotor. Le problème plus dÊexplication, sÊest mis travaux de Nikolas Tesla. Ce est que ce système ne peut tourner en l'état. En effet, les aimants l'un en à parler dÊune démonstration chercheur avait notamment face de l'autre se repoussent, mais en tournant les aimants sur le rotor le 10 Juillet 2009/ Bizarre, trouvé des utilisations orise décalent et tombent dans le champ d'attraction latéral des aimants du bizarre. LÊEtre au monde a ginales des courants de très stator. Pour neutraliser cette attraction parasite qui freine le mouvement donc contacté par e-mail les basses fréquences, du ma(et en réalité qui l'empêche) les inventeurs préconisent d'entourer le côté responsables du site dans lÊesgnétisme et dÊautres champs des aimants avec du Mumétal ou du cuivre. En théorie cela fonctionne et poir dÊavoir une explication à électromagnétiques. l'on trouve sur Internet des vidéos (impossibles à authentifier) montrant ces reports. Nous avons reçu Quoi quÊil en soit, les sysde façon explicite un tel moteur qui tourne sans aucun fil d'alimentation. une réponse confuse qui ne tèmes producteurs dÊénergie Mais pour l'instant le cap du prototype n'a pas encore été dépassé. Afdonnait aucune explication libre font souvent appel à faire à suivre.... sur les changements de date des technologies qui metde ce ÿgrand jourY/ Nous tent en évidence des comémettons donc les plus granportements anormaux de des réserves sur les réalisacomposants, électroniques tions annoncées par I.T.E.C. ou chimiques, défiant les même si nous nÊavons pas lois habituelles de la phyla certitude quÊil sÊagit dÊune sique. En clair, en poussant arnaque. Nous voulons croire à leur limite certains matéque le laboratoire aura eu du riaux ou composants et en mal à industrialiser ses protoutilisant des phénomènes types et ne voulant lÊadmetLe principe des champs répulsifs Un prototype de moteur Perendev particuliers de résonance, tre, a retardé le moment de les chercheurs sortent du présenter au public ses appachamp de la physique clasont obtenu des résultats mais ne veulent reils/ Nous continuons néanmoins à sursique. Tout cela est passionnant. Sur le papier tout est parfait, mais dans la réalité il pas entendre parler de médias avant dÊavoir veiller les avancées faites dans le domaine est bien difficile de trouver un chercheur pris certaines précautions. Enfin, comme de lÊénergie libre et vous tiendrons inforqui vous fasse la démonstration dÊun tel sys- dans tout domaine novateur avec de gros més des dernières trouvailles. Il y a bien un intérêts en jeu, il y a aussi de lÊintox, de moment où la nature donnera un coup de tème. Il en existe mais ils sont assez rares. la désinformation et particulièrement sur le pouce à ces chercheurs. web, il faut une bonne paires de lunettes La culture du secret discriminantes pour trier le canular de la Christophe GUYON petite perle. Tout dÊabord, ces procédés sont assez sub- Nous vous avions parlé dans le premier nuPlus d'info tils et nécessitent souvent une technolo- méro de lÊEtre au monde (le numéro zéro) www.placeunique.com : la société ITEC www.fdp.nu : photos et shémas gie élaborée et souvent coûteuse, rien que de la société I.T.E.C. (International Testa http://www.youtube.com/watch?v=PFGiWiXMHn0 pour faire les réglages expérimentaux. Les Electrique Compagny) qui a mis au point vidéo du moteur Perendev www.wipo.int : Brevet Perendev chercheurs ÿau fond du garageY réussissent un moteur à aimant permanant : le Humhttp://quanthomme.free.fr : sur les énergies libres

septembre/octobre 2008 - N°12

7

SANTE

Le corps vibratoire

« L'être vivant ne doit pas se considérer comme une matière animée par de l'énergie : c'est de l'énergie préexistante. » Erwin SCHRÖDINGER, Prix Nobel de physique en 1933

La physique moderne a prouvé que Faculté des Sciences en expliquant que la matière telle que nous la connais- le corps humain dégage des effluves insons nÊexiste pas, quÊelle nÊest en réa- visibles qui peuvent être détectés à plus lité, comme le disait Einstein, quÊune de deux mètres. Ces radiations élecforme condensée de lÊénergie et que tromagnétiques du corps humain, ont cette énergie, en perpétuelle vibration, confirmé la réalité physique de ce que les traditions appelne serait que de la lulent lÊaura et qui mière condensée. Nous rayonnerait autour vivons ainsi dans un du corps physique. monde composé de Bien des années plus vibrations et non de tard, ces découvertes matière au sens rationont été confirmées nel du terme, et nouspar Lucien Romani, mêmes sommes un endirecteur du laborasemble de vibrations. toire Eiffel dÊessais Ce nouveau concept rea é ro d y n a m i q u e s joint les enseignements subsoniques, dans de la tradition oriensa Théorie générale tale qui distingue difde lÊUnivers physiférents corps humains que. se superposant et sÊinLes Soviétiques ont terpénétrant, chacun découvert que les dÊentre eux étant plus organismes vivants fin et plus impalpable émettent des vibraque le précédent et tions dÊénergie dont porteur de vibrations les fréquences varient de plus en plus élevées. de manière spectaDÊaprès ces théories, le culaire et quÊils ont corps physique serait nommé ÿ biochamps la partie la plus dense dÊautres corps qui nous appartiennent Y ou ÿ bioplasma Y. Ces travaux démonaussi, mais sans que nous en ayons trent les particularités de lÊénergie qui conscience car ils sont invisibles. Ces se dégage du corps humain et se meut corps seraient composés de particules comme un fluide. Les particules sont vibrant à des taux de plus en plus élevés minuscules, voire subatomiques, ainsi à mesure quÊelles sÊéloignent de la ma- que le signalent la majorité des chertière. CÊest la lenteur de ses vibrations cheurs. Lorsque ces menues particules se rassemblent, elles forment une sorte qui rend notre corps visible. Ainsi, les phénomènes biologiques ne de nuage que les physiciens appellent ÿ se limitent pas à des échanges chimi- plasma Y. Ainsi, le champ énergétique ques ; ils participent dÊune homéosta- humain se comporte comme un fluide sie vibratoire en perpétuelle évolution. ou comme lÊair et, dÊaprès le comporLorsque notre taux vibratoire diminue, tement de ces plasmas, des physiciens notre organisme court le risque dÊentrer pensent quÊil pourrait sÊagir dÊun état interméen accord de diaire résonance entre avec des mi«le corps humain dégage des crobes ou effluves invisibles qui peuvent être lÊénergie et la mades virus qui détectées à plus de deux mètres» tière. resteraient C e s inoffensifs décousi nos vibrations demeuraient plus élevées. Chacun vertes, confirmées par lÊAcadémie des peut accroître son niveau vibratoire sciences de Moscou, furent bien acen essayant dÊagir sur son niveau de cueillies et largement commentées par les milieux scientifiques de Grandeconscience. En 1903, un physicien de Nancy, René Bretagne, dÊAllemagne, des Pays-Bas et Blondot, découvrait des rayons qui éma- de Pologne, mais la France les ignora. naient du corps humain et émettaient Aux Etats-Unis, la Nasa a mené de très un fluide et fit part de sa trouvaille à la nombreuses expériences sur la sensibi© rgbspace - Fotolia.com

lité magnétique des êtres humains et a expérimenté les champs magnétiques. En Chine populaire, lÊAnatomic Nuclear Institute de lÊAcadémie Sinica est parvenu à détecter ce que les Chinois appellent le CÊhi (ou Qi), énergie vitale comparable à un flux de microparticules dÊun diamètre de soixante microns environ et dÊune vélocité de vingt à cinquante centimètres par seconde. DÊautre part, la théorie quantique révèle une unicité fondamentale de lÊunivers et démontre lÊimpossibilité de découper le monde en unités plus petites, douées dÊune existence indépendante. Tout est en interconnexion et la distribution de lÊinformation se fait aussi bien dans le Cosmos que dans le corps sur un mode holographique. Partout à travers le monde, le concept holistique des chamanes est en parfait accord avec le concept holographique des physiciens. Les chamanes reconnaissent l Ê i n t e rc o n nexion de toutes choses et estiment que la pensée peut affecter chaque partie du corps comme dÊautres parties de lÊunivers. Ils enseignent quÊil existe un flux vital, sous-jacent des formes visibles du monde, qui est lÊessence de toute chose. Le Dr Deepak Chopra a démontré que cÊest bien ce champ informationnel qui contient la personnalité, et non pas le corps physique tel que nous le connaissons. Il cite le cas de lÊun de ses malades qui peut présenter plusieurs personnalités, parasitisme bien connu en psychiatrie. ¤ certains moments, ce jeune homme manifeste une personnalité affectée par un diabète, à dÊautres il présente une anomalie du système immunitaire qui le rend violemment allergique au jus dÊorange. Lorsque la personnalité affectée par le diabète cède la place à la personnalité exempte de toute affection, son panseptembre/octobre 2008 - N°12 © sebastian kaulitzki - Fotolia.com

8

SANTE

créas fonctionne aussitôt normalement. De même, lorsque la personnalité qui présente une anomalie du système immunitaire est remplacée par une autre personnalité non pathologique, le système immunitaire fonctionne de façon normale. Cela prouve de façon irréfutable, que le corps physique nÊest quÊune partie de la personnalité humaine. Pour le Dr Chopra : ÿ Nous ne sommes pas des êtres humains qui font, à lÊoccasion, une expérience spirituelle. Au contraire, nous sommes des êtres spirituels qui vivent une expérience humaine. Y leur affaiblissement général et leur in- Le magnétisme capacité à résister aux prédateurs, aux maladies, aux émissions solaires. Et puisque lÊalimentation est porteuse Le magnétiseur agit sur le taux vibratoidÊinformations en nous mettant en ré- re, soit par transfert dÊénergie, soit par sonance avec lÊétat de lÊenvironnement, restructurations dÊénergies perturbées. En 1988, nous ne un sondadevrions c o n s o m - «Le bien-être et la santé de notre ge révélait que 47 % mer que des pro- corps dépend en grande partie de des Français pennotre alimentation» duits, anisaient que maux ou nos maux végétaux, issus de notre environnement. LÊintel- pouvaient être soulagés par lÊimposition ligence du corps prend en compte lÊétat des mains. En 1993, un autre sondage, énergétique, la température du lieu, paru dans le journal Le Monde, récolnous créons ainsi une harmonie, une tait 55 % de ÿ oui Y à la question posée. Sans doute un nouveau sondage monrésonance vibratoire. Ainsi, lorsque nous man- trerait-il une nouvelle augmentation du geons des fruits exotiques nombre de convertis aux bienfaits du en hiver, sous nos climats, magnétisme. Cela prouve bien lÊintérêt ils avertissent notre corps croissant des citoyens pour les médeciquÊil fait chaud dehors et le nes douces et le magnétisme. Le père de préparent ainsi à affronter la médecine hermétique, Paracelse, fut cette chaleur. Les aliments le premier médecin à émettre lÊhypothèque nous consommons se dÊune énergie curative entourant le viennent de toute part corps humain et Carl Gustav Jung, qui dans le monde, lÊhabitude le considérait non seulement comme du hors sol ou des serres ne un pionnier de la médecine chimique, nous permet plus de nous mais aussi celui de la science curative adapter au chaud ou au empirique et psychologique, lui rendit froid. Notre corps trompé hommage. ne peut pas sÊadapter im- Comme je le disais plus haut, à lÊétranmédiatement à lÊenviron- ger, de très nombreuses expériences ont été menées sur la sensibilité magnétique nement réel, et il est agressé. Il est évident que lorsque la maladie se des êtres humains. Tous ces travaux démanifeste dans notre corps le plus den- montrent les particularités de lÊénergie se, elle est déjà installée dans nos corps qui se dégage du corps humain et se plus subtils. QuÊelle soit traumatique, meut comme un fluide. Les particules toxique ou microbienne, toute patho- sont minuscules, voire subatomiques, logie provient dÊune cause intérieure caractérisée par des dérèglements profonds de notre terrain, de notre champ vibratoire. Le fait dÊignorer ce processus conduit, bien souvent, à limiter lÊefficacité du traitement médical, voire à le rendre totalement inopérant. Heureusement, la notion de vibrations sÊest à présent largement imposée dans de nombreuses méthodes médicales qui sÊappliquent à détecter les blocages dÊénergie et soignent le corps énergétique. La distribution de lÊinformation sur le mode holographique justifie les multiples appro- ainsi que le signalent la majorité des ches thérapeutiques qui considèrent chercheurs. Lorsque ces menues parque lÊhomme tout entier est présent ticules se rassemblent, elles forment dans chacune de ses parties, comme les une sorte de nuage que les physiciens yeux dans lÊiridologie, les mains dans appellent ÿ plasma Y. Ainsi, le champ la chirologie, les pieds dans la réflexo- énergétique humain se comporte comlogie, la colonne vertébrale et le crâne me un fluide ou comme lÊair et, dÊaprès dans lÊostéopathie, les oreilles dans le comportement de ces plasmas, des physiciens pensent quÊil pourrait sÊagir lÊauriculothérapie. dÊun état intermédiaire entre lÊénergie

ch'lu - Fotolia.com © Spectral-Design - Fotolia.com

LÊagriculture biologique est une nourriture vibratoire

Le bien-être et la santé de notre corps dépend en grande partie de notre alimentation. Notre système immunitaire est sollicité chaque fois que nous introduisons quelque chose dans le corps, par nÊimporte quelle voie. Plus lÊalimentation est naturelle et ÿ vivante Y, moins il y aura de sollicitation. Les allergies alimentaires, dont le nombre sÊaccroît sans arrêt, sont dues à la dégradation constante des aliments proposés, de même, dÊailleurs, que lÊétat de santé des individus. Mais la présence de produits chimiques et de synthèse nÊest pas la seule responsable de sa toxicité. Il y a près de cinquante ans, Erwin Schrödinger signalait que la qualité dÊun aliment était dÊautant meilleure que cet aliment était capable de transmettre une information au consommateur. Les travaux de Popp sur lÊémission de biophotons permettent dÊobjectiver de façon scientifique ces dernières données. Son équipe a pu comparer et mesurer la vitalité interne de certains aliments à lÊavantage de ceux qui sont issus de lÊagriculture biologique contrôlée. Les plantes qui nourrissent le sol lors de leur décomposition dans la terre permettent aux suivantes de profiter de leur ÿ adaptation à lÊenvironnement Y. Les hybrides et autres produits issus de manipulations ne permettent plus aux plantes de sÊadapter. On constate alors

septembre/octobre 2008 - N°12

9

SANTE

et la matière. Certains magnétiseurs situent la partie malade du corps par une approche sensitive de cette enveloppe bioplasmique afin de détecter les blocages de lÊénergie qui ne circule plus librement. Lorsque ce corps tombe malade, lÊaura change de couleurs et de forme. Ainsi, à la lumière de la physique moderne, le magnétisme se dépouille de sa connotation purement magique pour devenir une thérapeutique ÿ rationnelle Y, au sens propre de ce mot bien trop galvaudé. Il devient alors ÿ normal Y véhiculent dans le corps humain lÊéner- sortie pour chaque méridien en cause. gie vitale, polarisée positivement ou Les points situés sur les genoux et les négativement, selon le principe dÊéqui- coudes ont comme fonction de mettre libre entre le yin et le yang. Quant cette en interrelation les méridiens les uns énergie circule librement, lÊhomme se avec les autres. porte bien, mais quand un déséquilibre Ce quÊon appelle les chakras sont des affecte cette énergie, une pathologie ris- centres énergétiques, des relais de transque de se développer. formation dÊénergie. Pour cette concepPour la médecine orientale, les informa- tion de la médecine, énergie et matière tions reçues par les champs énergétiques sont deux manifestations différentes à travers la glande pinéale sont décodées dÊune seule et même réalité. Elles ne difet transmises le long de la colonne ver- fèrent que par lÊeffet de leurs niveaux tébrale sous forme de vibrations réson- vibratoires. ¤ lÊuniversité de Californantes. LÊinformation voyage vers les autres parties du corps à travers des canaux dÊénergie ; des champs bioélectriques, des fibres nerveuses et des systèmes de circulation. La démarche consiste à déterminer le méridien dont le fonctionnement est perturbé, à mettre en évidence lÊorigine de ce trouble. Les médecins énergéticiens nie (UCLA), le Dr Valerie Hunt et son ont démontré que la non-réceptivité de équipe ont étudié les signaux à basse traitements faisait souvent suite à un barrage énergétique «énergie et matière sont deux sur un méridien manifestations différentes d'une dÂacupuncture. Les seule et même réalité» méridiens mettent en relation les énergies et les organes internes de la personne avec les énergies fréquence émis par le corps humain. ¤ correspondantes du milieu extérieur. lÊissue de ses travaux, le Dr Hunt a déLes articulations des poignets et des claré que les ÿ chakras portent bien, en chevilles correspondent aux localisa- effet, les couleurs décrites dans la littétions des points organisant lÊentrée et la rature ésotérique Y. Pour les diagnostics, le bilan bioénergétique permet de lire des informations sur la vitalité présente et éventuellement sur son évolution, car si les bioluminescences préfigurent lÊéquilibre organique, elles anticipent également les déséquilibres dans lÊorganisme. La médecine vibratoire permet ainsi de soigner lÊêtre vivant dans sa double constitution : matérielle et vibratoire. CÊest vraiment la médecine du XXIe siècle. Sylvie SIMON Sylvie Simon est l'auteur de : Information ou désinformation, Ed Guy Trédaniel Ce qu'on nous cache sur les vaccins, Ed Delville La Nouvelle dictature médico-scientifique, Ed Dangles Credit Photo: Fotolia.com

© choucashoot - Fotolia.com © loflo69 - Fotolia.com

quÊen travaillant sur la structure énergétique de lÊhomme, on puisse produire un effet sur son organisme.

LÊhoméopathie

Il en est ainsi de lÊhoméopathie, que la médecine officielle refuse de reconnaître sous le prétexte quÊaprès de multiples dilutions, il ne reste plus de substance active, ni trace de molécule dans le produit. Cependant, le Pr. Jacques Benvéniste a bien prouvé que ce nÊest pas la matière qui agit, mais le rayonnement, la vibration. DÊautres chercheurs sont parvenus à démontrer la validité des hautes dilutions après avoir observé et mesuré les rayonnements bêta émis par les solutions homéopathiques. Ainsi, lÊhoméopathie aurait une action vibratoire et non chimique sur les cellules, ce qui expliquerait son effet dÊautant plus fort que les principes actifs diminuent. Les solutions diluées et dynamisées sont porteuses de réels pouvoirs, observés au compteur de radioactivité et à la résonance magnétique nucléaire.

La médecine chinoise utilise le concept de cette enveloppe énergétique pour soigner par lÊacupuncture. Cette technique médicale qui a fait ses preuves depuis des millénaires, utilise les méridiens qui

10

© florianc - Fotolia.com

LÊacupuncture

septembre/octobre 2008 - N°12

CONNAISSANCES

E.T., les langues se délient

Après les révélations de l'ex-ministre de la défense canadienne, c'est l'astronaute Edgar D. Mitchell qui reconnaît l'existence de vie extraterrestre

On sÊen doutait depuis longtemps, la ports à São Paulo et la défense aérienne. littérature spécialisée est convaincue de- LÊarmée brésilienne aurait dÊailleurs repuis des lustres et ces dernières années connu lÊexistence réelle dÊOVNIs et delÊinformation commence à filtrer dans puis 2005 aide les ufologues. Mais plus la presse grand public : nous ne som- près de nous, en Juin 2004 des centaines mes pas seuls dans lÊunivers ! Quelle dÊOVNIs, volant en formation, ont été excès dÊorgueil que de croire, de penser observés et filmés par des dizaines de que nous somme seuls dans lÊunivers, personnes dans le ciel de Guadalajara ou bien de penser que nous sommes les près de Mexico plus évoluées au point quÊaucune autre espèce ne puisse nous rendre visite/ Des officiels parlent On pourrait comparer ce point de vue à celui dÊun poisson qui ne peut imagi- Le plus intéressant est que le monde du ner quÊil existe dÊautres milieux viables secret officiel se fissure. On vient de le que lÊocéan ou la rivière dans lequel il baigne, Edgar Dean Mitchell ou bien que dÊautres êtres est le sixième astronaute américain à avoir posé le pied sur la Lune. Il est puissent vivre licencié en Science et en Science de la gestion industrielle et Docteur en dans ce milieu Sciences de l'aéronautique et de l'astronautique au MIT (Massachusetts sec et que cerInstitut of Technologies). Il a reçu de multiples récompenses et honneurs tains de ces être : la médaille présidentielle de la liberté, la médaille de l'US Navy et trois puissent avoir «Group Achievement Awards» de la NASA. En 1972, il fonde l'Institut inventé la plonof Noetic Sciences, organisme à but non lucratif dont le rôle est de subgée sous-marine ventionner les recherches sur la nature de la conscience humaine et ses pour leur renrapports à la cosmologie et à la causalité. dre visite. Il y a plusieurs millions de systèmes solaires dans notre galaxie voir, lÊarmée brésilienne non seulement et plusieurs millions de galaxies dans a reconnu lÊexistence des OVNIs mais lÊunivers. Comment avoir la prétention collabore avec les ufologues. Il y eu ensuprême de croire que la vie ne pour- suite le ÿcoming outY de Paul Hellyer, rait prendre forme sur une autre planète ancien ministre canadien de la défense présentant les mêmes conditions que la de 1963 à 1967. En septembre 2005, nôtre ? lÊancien responsable politique a déclaré publiquement : ÿLes OVNIs sont aussi réels que les avions qui volent au dessus De fréquentes visites de vos tête Y - ÿLe temps est venu de dévoiler publiquement quÊil existe des Depuis quelques années, les témoigna- civilisations extraterrestres civilisées qui ges dÊOVNIs se multiplient y compris visitent la TerreY ; Hellyer dÊajouter : ÿLe devant des foules. Et choses nouvelles, temps est venu de retirer le voile du seavec les caméras grand public et grâce cret, et de laisser la vérité émerger.Y . à la rapidité dÊInternet, dès quÊune apparition se produit, plusieurs témoignages vidéo fleurissent simultanément sur Révélation de lÊété les sites de partage vidéo, rendant difficiles certaines dénégations officielles, Et enfin, la dernière révélation au grand toujours réfugiées derrière les fameux public date de cet été et a été reprise ballons-sondes. Autre fait marquant : il partiellement sur i<télé. LÊastronaute y a aussi de plus en plus dÊapparitions Edgar Dean Mitchell a révélé au cours dÊOVNIs en nombre. Il y a eu lÊappari- dÊun émission à la radio britannique tion de mai 1986 au Brésil. Une bonne ,,Kerrang que les E.T. existent bien. vingtaine dÊOVNIs ont été vus et pistés ÿLes OVNIs sont réels. Ils font lÊobjet par radar depuis le sol et par au moins dÊopérations de couverture. Mais nous six avions pendant la nuit du 19 mai sommes bien en contact avec des êtres au-dessus de plusieurs états au Brésil dÊautres planètesY. Là encore on savait du sud-est. Des échos non identifiés de source plus ou moins officielle que de radars ont été détectés par des aéro- presque tous les astronautes ont été acseptembre/octobre 2008 - N°12

compagnés par des OVNIs lors de leur mission, ou ont reconnu avoir eu des contacts directs avec des E.T. Mais, fait nouveau, lÊinformation est révélée dans des médias de grande écoute, et cÊest une bonne nouvelle, même si Mitchell ne fait pas lÊunanimité, ses détracteurs lui reprochant de ne pas apporter de preuves. Quoi quÊil en soit, ses propos nous donnent beaucoup dÊespoir sur la fin de ÿlÊOmertaY : ÿCes contacts avec des extra-terrestres ont été couverts par tous nos gouvernements depuis une soixantaine dÊannées mais petit à petit cela est en train dÊêtre divulgué. CÊest apparu récemment dans les journaux. JÊai côtoyé ceux qui font parti Edgar Dean Mitchell lors de la des services de mission Apollo 14 renseignement et de la défense : ils savent, malgré les apparences, que nous avons été visités.Y ÿLes choses commencent vraiment à sÊouvrir. Je pense que nous allons vers une vraie divulgation, et quelques organismes sérieux vont dans cette directionY. Dernier élément, la loi américaine parle des extraterrestres en interdisant à quiconque dÊentrer en contact avec eux, et ce pour des raisons affichées de contamination. Le contrevenant sÊexpose alors à une amende de 5000 $ assortie dÊune quarantaine militaire. Vérifiez vous-même, (voir références plus bas) il sÊagit, du Titre 14, Section 1211 du Code of Federal Regulations établit en 1969, soit lÊannée même où lÊhomme posa le pied sur la Lune. En tout cas, moi, ça me donne justement envie de creuser un peu plus le sujet/ Stéphane CARMEX

Plus d'info Recherche de texte de loi US (5$ pour obtenir le texte) : http://bookstore.gpo.gov/actions/GeneralSearch. do Les vidéos sur mexico : www.youtube.com/watch?v=uSGFlRmRWpA www.youtube.com/watch?v=iKzzsM-__sg

Crédit photo : Nasa

11

EN BREF

Subventions agricoles liées au respect de la nature

Le ministre allemand de l'Environnement, Sigmar Gabriel, souhaite qu'à l'avenir les subventions agricoles européennes soient versées à condition qu'elles garantissent une production respectueuse de l'environnement, nous apprend le magazine Allemand Der Spiegel. Les subventions agricoles que les contribuables européens versent chaque année aux agriculteurs et qui s'élèvent à plus de 40 milliards d'euros «ne sont encore justifiables que si l'argent ne nuit pas au climat», et les agriculteurs ne devraient en toucher que pour «ce qui a un effet positif sur la nature et le climat», préconise le ministère. D'autres mesures sont à l'étude comme une baisse de la TVA sur les produits de consommation respectueux de l'environnement ou une exonération d'impôts sur les investissements pour les entreprises qui ménagent la nature... On commence quand ? Plus d'info www.spiegel.de www.terre-net.fr

Les millionnaires de l'Internet délaissent la toile pour l'éco-business

A l'image du médiatique patron de Virgin, Richard Branson, un nombre croissant d'entrepreneurs-stars du monde de l'Internet sont en train de quitter progressivement les technologies de l'information pour investir dans les technologies vertes et monter leur éco-start-up. Une étude de Merrill Lynch et Cap Gemini confirme cette tendance et précise tout de même qu'ils sont séduits autant par l'idée d'investir utile que par la perspective de gros profits. Le site Earth2tech.com a ainsi recensé au moins 25 patrons du web qui ont changé leur fusil d'épaule récemment, et mis une fleur dedans ! Un exemple emblématique : Shai Agassi, 40 ans, l'héritier présumé du groupe allemand de logiciels SAP dont il devait devenir DG... jusqu'au moment où il a démissionné pour fonder, Better Place, un ambitieux projet de création d'un réseau de bornes électriques pour voitures, qui va démarrer en Israël en partenariat avec Renault. Plus d'info www.grainesdechangement.com http://earth2tech.com/

« Que celui qui ne sait rien faire de ses mains les transforme en caresses »

Jacques Salomé

Lire

Spiruline, l'algue bleue de santé et de prévention

De Jean-Louis Vidalo, Editions du Dauphin, Prix : 19,00 e Depuis peu on la consomme sous différentes formes, conseillée par le bouche-à-oreille. Même si cette algue est la plus riche d'histoire, la plus universelle des sources de nutriments, la plus complète dans sa composition, la plus controversée, la plus riche d'avenir, c'est aussi la plus mal connue. Cet ouvrage d'informations, destiné au grand public, vient compléter les quelques parutions plus techniques sur le sujet, émanant de pionniers d'exception. De quoi la spiruline est-elle composée ? En quoi est-ce le plus complet des nutriments ? La spiruline est largement utilisée, sur tous les continents, pour lutter contre la malnutrition infantile. Elle est consommée aussi par les sportifs y compris ceux de haut niveau, pour l'anti-aging, le surpoids, les troubles du comportement alimentaire, en cas de fatigue, stress... Pourquoi l'usage de la spiruline diviset-il la communauté scientifique alors que se multiplient les communications relatant son utilité dans le domaine de la santé ? Domaines aussi sensibles que le cancer, le sida, les maladies cardio-vasculaires, neuro-dégénératives, celles du cerveau (Alzheimer et Parkinson)... Autant de raisons qui justifient qu'un médecin et son équipe consacrent beaucoup de temps en une étude quasi-exhaustive de la littérature, des publications et des expérimentations sur la mystérieuse petite algue spiralée ! Plus d'info www.editionsdudauphin.com

Lire Planète attitude Junior

De Gaëlle Bouttier-Guérive et Thierry Thouvenot, Editions du Seuil jeunesse, 15 e Il y a quelques mois nous vous présentions ce livre plein d'idées : Planète attitude. Les auteurs ont eu la bonne idée d'en faire une version junior qui ne se prend pas la tête. Les espèces qui font l'émerveillement des enfants d'aujourd'hui ne seront peut-être plus que des souvenirs demain, si nous ne faisons rien. Mais que faire pour sauver l'orang-outan, l'ours polaire ou l'éléphant ? Ces animaux paraissent si lointains... et pourtant : nos actes et nos choix quotidiens ont des conséquences sur leurs conditions de vie. A travers sept chapitres abordant sept dangers majeurs menaçant notre planète, suivez les animaux totem du WWF (l'ours polaire, la loutre, le dauphin, etc.) et les gestes simples et adaptés pour aider chaque animal que nous suggère le WWF. A ces nombreux conseils s'ajoutent des anecdotes amusantes et percutantes, des devinettes, des vignettes à découper et plus encore... Le tout illustré par une grande variété de photos et les dessins plein d'humour de Gaëtan Dorémus, qui dynamisent encore un peu plus la lecture et donnent envie de rentrer dans le livre de mille façons différentes ! Plus d'info www.wwf.fr

Plus de sacs plastiques en Chine

Depuis le 1er juin dernier la loi chinoise interdit la production de sacs en plastique ultramince dans tout le pays. Du coup, les commerces et les supermarchés n'ont plus le droit de proposer ce type de sacs. De plus, l'imposition de taxes sur l'usage des sacs en plastique devrait influencer le comportement des consommateurs et avoir des impacts positifs pour l'environnement dans les années à venir. Les Chinois font usage de 3 milliards de sacs chaque jour et en détruisent 3 millions de tonnes chaque année. Au pays du soleil levant, certains supermarchés, dont Wal-Mart, offrent des sacs en tissu bon marché et réutilisables sur leurs rayons. Plus d'info www.notre-planete.info

Le Japon en tête de la réduction de CO2

Le premier ministre japonais Yasuo Fukuda s'est fixé un objectif de réduction des émissions de CO2 de 60 à 80% d'ici 2050 par rapport au niveau actuel. L'étape intermédiaire sera de 14% de réduction pour 2020. Le gouvernement japonais prévoit de dévoiler le détail de son plan d'action à moyen terme l'année prochaine. Dans cet esprit, dès cet automne, un système d'échange de quotas d'émissions de CO2 doit être mis en place, ainsi que le versement de 1,2 milliard de dollars pour deux projets de fonds à destination des pays en développement. Plus d'info www.enerzine.com www.lemonde.fr

12

septembre/octobre 2008 - N°12

Information

2008-N12 septembrephoto300.pdf

12 pages

Report File (DMCA)

Our content is added by our users. We aim to remove reported files within 1 working day. Please use this link to notify us:

Report this file as copyright or inappropriate

572910